L'INTERCOMMUNALITÉ POUR LES NULS

À quelques jours des élections Régionales et de la fusion de régions qui passeront à 13 en métropole, chiffre porte bonheur pour ceux qui seront élus le dimanche...13, il faut faire un peu de formation à tous les canetons qui ne voudraient pas se plier aux directives de la république et refuseraient de voter comme des moutons. Ça URGE d' aller aux Urnes aurait dit PANURGE.

Pour compenser cette fusion il faut maintenir de multiples intercommunalités et syndicats pour assurer le nombre d'élus et les indemnités de " DÉLÉGATEURS DE FONCTIONS." Il faut se dépêcher pour éviter la dèche.

Il faut sauver le monde rural et se rappeler que si le GAYMARE est équivalent à 600 m² nos traditions sont dans le "journal", surface qu'un cultivateur pouvait travailler dans une journée , variable selon les communautés. 22 à 23 ares dans le bassin de l'Adour, un mouchoir de poche dans la région corse. Ce n'est pas depuis TOULOUSE que l'on déciderait de refaire une route du côté de Gazost . La compétence de proximité, il n'y a que cela de vrai, sans quoi même nos grands clubs locaux pourraient être en difficulté ou pire encore voir les canetons marcher au pas de l'oie  et mépriser les lois. L'Avenir est local pour éviter de finir dans un vaste bocal.

Le 23 11 1976, Georges, André, MALRAUX, il y a donc 39 ans décédait à Créteil, laissant un écrit prémonitoire  quant à sa crainte face aux unions.

malraux76

Quelques mois plus tard arrivait sur notre Canton  un gendre d'homme providentiel, aussitôt élu maire d'Azereix, épine dorsale du département, multi-président et omni présent qui prenait en main notre piteux destin. Il aurait fait plus encore si les canetons n'avaient commis un délit de faciès en le prenant, comme il l'a dit lui même, pour l'homme à la tête de turc.l

daeschetterie