C'EST DE LOURDES, AU COEUR DES SANCTUAIRES, DEPUIS LA GROTTE DE MASSABIELLE,QUE LA MESSE CATHOLIQUE, CÉLÉBRÉE PAR MONSEIGNEUR BROUWET, ÉVÊQUE DE TARBES LOURDES ÉTAIT TÉLÉ-DIFFUSÉE EN CE DIMANCHE 13 SEPTEMBRE.

Un appel à réfléchir sur le rôle de la prière et d'éviter le mélange des genres. L'ambiance "modernisée " des messes stéréotypées n'est sans doute pas étrangère à la présence d'une jeunesse dont on ne veut voir que le côté "dépravé". C'est pourtant une jeune fille à laquelle nous laissons un héritage plus qu'incertain qui appelle à prier pour nos dirigeants et l'accueil des migrants.

Ces dirigeants aujourd'hui étaient très discrets. Le pape "branché" les aurait tous attirés, mais il préfère CUBA. Lourdes attendra. De toute façon les postes des régionales ne sont pas "négociés", alors à quoi bon se montrer ...

"NICOLAS À LOURDES" à la une des journaux aurait suffit à mobiliser les services de sécurité, mais "Nicolas BROUWET", c'est petit bras ... autant manger du chocolat.

Cette année de mission sur nos terres de missions valaient bien une émission. Si vous le connaissez, vous aurez vu "AGO".

CLAIRE CHAZAL EST REMERCIÉE PAR TF1 MAIS CONSOLÉE À LA FÊTE DE L'HUMANITÉ.

Elle était chez nous un peu comme chez elle. Elle repart chez elle, mais sans nous. Il va falloir changer les paroles " Personne ne sera plus phénoménal pour mériter d'être au journal de Claire CHAZAL". Il faudra désormais en découdre avec Anne-Claire COUDRAY. Ce soir à 20 heures on ne sonnera pas pour autant le glas. Si les sondages sont exacts elle ne sera pas regrettée. Remplacée à 58 ans par une jeune de 38 ans et les canetons s'en foutent ? Le contenu de l'information deviendrait il plus important que celui qui l'annonce ? Ce serait un drame pour l'intoxication et les manipulations.

600 00 personnes en ordre dispersé. Le Parti de Gauche de Mélenchon (P.G..) et le Parti Communiste de Laurent (P.C.) 

EELV tourne aussi sa page et termine en compost. Il dit non au PS chez Marine LE PEN et s'alliera au Front de Gauche disloqué.

S'ils avaient su s'allier et accueillir les migrants dans une grande SCI sans loyer à payer c'est un millier d'entre eux qui auraient un toit. CANTONA en prend un c'est un bon début....putaing... Pour être clair il faut reprendre une information selon laquelle c'est un montant à sept chiffres qui accompagnerait la difficile "séparation". Normalement ce ne seront pas sept zéros. Ce serait se foutre de la tête à TOTO. Un peu de pub en plus et les comptes seront bons.

C'est plus dur pour le domaine public. Fleur Pellerin refuse la pub après 20 heures et préfère augmenter la redevance mais de 1 € seulement, pour suivre l'inflation.  Le caneton vous avait prévenu. Les opérateurs d'accès à internet verront leur taxation passer de 0,9% à 1,2% de leur chiffre d'affaire. C'est votre facture qui supportera la taxe mais pas vos impôts.

Soyez en persuadés: Augmenter moins, c'est un peu diminuer, comme pédaler MOINS vite est le moyen d' avancer PLUS lentement.

PAPA CANARD NE SE DÉPLUME PAS À L'AUBE DE SON CENTENAIRE

Toujours "canardé" mais jamais tombé, il reste sur son support papier, pas cher, sans photos et sans publicité, touché par la crise mais assez peu, tant il est aimé au point d'être détesté.

L'avoir fiscal de Chaban Delmas qui faisait que le milliardaire touchait de l'argent de la part des impôts quand les canetons payaient l'addition, justement dénoncé a sans doute coûté au Bordelais sa place à l'Élysée.

Les avions renifleurs de pétrole, qui en mission de "surveillance" ont senti l'odeur des diamants de BOKASSA   ont bousculé de Valery ... le destin.

Les parties de ping pong de Papon ont aussi fait fureur.

Bérégevoy plombé pour un million prêté , BOULIN qui se noie dans une flaque d'eau, le visage tuméfié comme s'il avait salué Cassius Clay.

Pas une semaine sans ces nécessaires révélations.

Verrait on une toile de maître de la même façon sur un support numérique. Bien sûr il y a des avantages aussi, la rapidité et la distribution dans les coins les plus isolés, mais la version papier, "collector" reste précieuse. Aux kiosques canetons ... formons nos bataillons.

MG CALL EMBAUCHE ENCORE

Il est des secrets encore mieux gardés que les délibérations de la CCCOssun. C'est vers MG CALL et le grand Tarbes qu'il faut regarder. Une deuxième vague d'embauches vient de démarrer. Une employée, toute de dos tournée, est venue nous rassurer. Le MOdulateur DEModulateur local, Pierre LAGONELLE est venu l'appuyer, renvoyant dans leurs cordes ceux qui mal y voyaient.

L'activité débordante devait démarrer avant les municipales de 2014, pour s'amplifier avant les départementales de mars 2015 et exploser pour les régionales de décembre prochain.

Quelques employés en ont ras-le-bol de voir le leur vide. Certes la paye du mois dernier n'est toujours pas versée au 10 du mois en cours mais le banquier du modem, par le Grand Tarbes interposé, ne manquera pas de faire un prêt relais sans intérêt aux canetons qui n'ont rien à manger. Ils ne vont quand même pas migrer avant d'avoir voté.

L'intéressé (si l'on peut dire) n'était pas présent sur le terrain pour rassurer les "employés". Peut-être était il en réunion avec l'opérateur mystère dont il connaît forcément le nom pour maintenir ses affirmations. Les canetons sont comme la fosse de la station d'épuration qui se veut "technique" tandis qu'ils sont "sceptiques" .

Plusieurs pistes ont été avancées, mais n'ont pas pu être vérifiées: L'opérateur serait le MODEM tarbais, mais il serait en attente de l'adhésion des autres départements. Pour faire face à la vague, il faut prévoir du personnel pour répondre à l'afflux. Rien ne sert d'inviter si on n'a pas les moyens de recevoir. Il vaut mieux prévoir et tout réserver par avance, quitte à annuler festin et butin. Un autre bruit court: C'était le retour attendu de Louis BERTIGNAC qui conditionnait tout. Il avait trente ans en 2002, elle en avait seize quand il a eu une relation avec CARLA. C'est lui qui l'a dit avant qu'ils ne restent (qu')amis et qu'il compose pour elle: "Quelqu'un qui m'a dit..." Bref le Grand Tarbes et son argentier n'attendaient que le retour d'un accessoire: Le groupe "Téléphone". En attendant la paye, l'activité bat son plein au dire même des employées non payées. "On joue à la vendeuse". À ce jeu je crois il vaut mieux choisir le rôle du vendeur que celui de l'acheteur. Si vous avez des nouvelles, passez un coup de fil, ça vaudra le coût.

RÉGIONALES DÉCEMBRE 2015: JEAN-LOUIS CAZAUBON NE FAIT PAS PARTIE DU PRG.

La nouvelle tombe et claque comme un coup de fouet. L'OCCITANIE pourra exister sans Jean-Louis CAZAUBON. Le leader incontesté du monde agricole, paysans mis à part, et Président de la chambre régionale d'agriculture, qui plus est  maire de POUYFÉRRÉ, formateur chevronné du maire d'Azereix , Alain Michel RICAUD, au syndicalisme agricole, leader de la patrouille PRG du canton d'Ossun aux départementales de 2015, perdues pour quelques euros, ne serait pas sur la liste des représentants de SON département, rural comme un yaourt de grande surface nettoyée au bon purin par des hommes de main ?

Jean-Michel BAYLET s'est mélangé les fiches. Jeanine DUBIÉ n'a pas consulté le Président actuel de la CCCO, ni le Président du conseil départemental. Encore un coup à se fâcher avec le conseil municipal PRG de la capitale Départementale et les canetons de tout un Canton, dont la grippe aviaire pourrait s'étendre au département et pire encore, à toute l'OCCITANIE. "Le temps n'est pas encore venu où les socialistes décideront qui sont les candidats radicaux".

Cette cuisine interne, les canetons s'en foutent. Elle ne vaut pas plus que l'adaptation tarbaise de la recette de la poule au pot. Mais au fait, le maire cité n'a peut-être rien demandé, sachant pertinemment que le candidat légitime est celui qui s'est "mouillé" aux départementales, président actuel d'une intercommunalité qui ne fait que des envieux au point que Tarbes confierait sa destinée à la CCCO. Le grand TARBES deviendrait le Grand ORLEIX et le petit Tarbes, le Grand AZEREIX. Tarbes à 24 membres au conseil de communauté et la CCCO 27 membres. Ce serait l'union des assoiffés. La CCCO n'a pas assez de gobelets en plastique recyclé pour abreuver et recevoir en sécurité autant d'élus lors des après midis déjeunatoires qui mobilisent le personnel.

NAPOLÉON avait un empire alors que l'île d' Elbe lui suffisait et que c'est à Saint-Hélène qu'il s'est trouvé le plus à l'aise.

Jean-Louis CAZAUBON l'a bien indiqué: Il fera le point plus tard (Une opération coups de poings?). L'instant présent occupe tout son temps à la fusion des deux chambres agricoles régionales. Il a déjà sa mairie, chronophage et sa troisième vice présidence en charge du développement rural et économique à la CCPL (Communauté de Communes du Pays de Lourdes). Allez sur le site de la CCPLourdes consulter les compte rendus des conseils communautaires. Le 14 avril 2014, il y étaient tous, sauf un, mais c'est vrai qu'il s'agissait de distribuer les rôles. Vous trouverez l'intéressé, le  plus souvent à la rubrique des "absents excusés". Elles ne seraient pas virées automatiquement, il n'aurait peut-être même pas le temps d'aller percevoir ses indemnités. Il trouve parfois le temps de se mêler de successions sur le canton d'Ossun à Azereix donnant son avis sur des documents d'urbanisme, avis de "complaisance" pour son bon ami, sauf que cet avis n'est nullement requis. Regardez vous en boucle sur Lourdes infos à la foire agricole de Tarbes quand les représentants agricoles jugent ceux de Sivens, devant des canetons, des ovins et des asins. 

Le canton de Lourdes sera représenté. Le Canton d'Ossun doit être récompensé par le PRG.

MADAME LA PRÉFÈTE EST TROP DURE.

Il est où celui qui prétendait que les élus demeuraient alors que les préfets étaient mutés avant même d'avoir vu un dossier. Et voilà que les illusions se perdent. Non seulement nous n'avons pas un Préfet, mais une Préfète, mais elle n'est pas venu pour faire les antiquaires. Présente sur le terrain certains trouvent qu'elle dure trop ou qu'elle est trop dure.

"Territoire de là, que je m'y mette" pensaient déjà certains. Et voilà que Mme la préfète veut voir le territoire évoluer et regrouper des structures pour mettre en place une grande agglomération TARBES-OSSUN-LOURDES.

Cela signifierait-il moins d'impôts locaux. Cela paraîtrait logique. Moins d'élus, moins de doublons voire de triplettes, plus de cohésion, une organisation plus efficace, moins d'indemnités inutiles et de réels emplois au service des citoyens. En somme les canetons à coups de bec sous les plumes se débarrasseraient de parasites.

Un exemple simple: Chaque intercommunalité a des compétences obligatoires, d'ailleurs restreintes mais peut demander aux communes de déléguer des compétences optionnelles et des compétences facultatives. Ainsi quand la CCPL s'intéresse au fonctionnement de la médiathèque, le Président de la CCCO fait répondre à son Directeur Général des Services à des contribuables qui demandent un accès aux délibérations, qui est légalement obligatoire, que la CCCO n'est ni une bibliothèque ni une médiathèque etc...etc... Aux innocents les poches pleines et aux canetons imbéciles les poches poubelles... et les impôts.

Et voilà qu'hier on apprend que TARBES envisage de quitter le Grand Tarbes. Vérification faite, nous sommes bien le 12 septembre 2015 et pas le premier avril, et de plus nous sommes samedi et le jour du poisson, c'est le vendredi, quand Robinson a cru Zoé. Certes le Président du grand Tarbes a été élu au bénéfice de l'âge car étant le plus âgé alors que l'on parle de faire de la place a de plus jeunes et de mettre en place une "limite" d'âge à l'exercice de mandats. Ce n'est pas non plus un "hoax", ces vrais faux articles qui circulent sur internet colportant des mensonges parfois très odieux et qui ne sont pas involontaires et auxquels les victimes de peuvent apporter le droit de réponse ou de retrait puisque ce sont le plus souvent des messages en "pièces jointes" dont les destinataires sont inconnus.

La discussion n'est pas ouverte et l'information est faussée. La presse écrite engagée en est un exemple criant. "ON NE NOUS DIT PAS TOUT"

Il s'agit maintenant de collecter suffisamment de données pour ce faire une idée ou plutôt confronter plusieurs idées.

De ce que je sais, l'idée de Madame la Préfète est bien accueillie par les canetons: Trop d'élus, trop d'indemnités, trop d'impôts. La question n'est pas de savoir "qui" mais "quoi" et "comment " et surtout "pour combien". Les projets ont quasiment toujours été de conquérir des territoires alors qu'effectivement il vaut mieux avoir de bons projets pour son territoire. On voit toujours l'herbe plus verte dans le pré du voisin, quand le bon sens "paysan" voulait qu'il valait mieux un petit chez soi qu'un grand chez les autres. 

Quelques aspects doivent m'échapper:

• Réunir TARBES-OSSUN-LOURDES: Je ne vois pas où est l'extension vers le Nord du département.

• Par quelle opération du Saint Esprit la présidence de T.O.L. reviendrait à HABAS ou BOUBÉE ?  (on pourrait appeler l' aéroport comme cela T.O.L. pour changer un peu et pour le club de rugby " Le STADO" pour Stadoceste tarbais au lieu de T.P.R. ça vous dirait ? avec une tête d'ours pour emblème et Philippe Dintrans en "parrain").

• Déplacer des entreprises d'un endroit vers un autre n'a jamais créé des emplois nouveaux. Par contre les chasseurs de primes et autres menus cadeaux en ont bien profité en roupillant sous les édredons en duvet de canetons.

• Le commerce tarbais s'est déplacé vers la zone du Méridien et de Bastillac. TARBES sera la zone résidentielle du quartier ouest du Grand IBOS.

Il paraîtrait assez logique de faire d'abord un état des lieux, mais l'opacité de l'information est telle que la mission est difficile. Mais qui n'essaie rien n'a rien:

Nous avons donc un projet qui n'est pas incohérent de réunion de trois intercommunalités  aux structures parfois incohérentes et aux coûts prohibitifs au regard du pouvoir d'achat des ménages et du potentiel fiscal.

Les trois sont à fiscalité propre, (FPU), ce qui facilite les choses.

1) Communauté d'agglomération du Grand Tarbes, crée le 01/01/1996, comptant 15 communes et 78 474 canetons en 2011. Les élus sont au nombre de 51, dont 24 Tarbais.

 Angos, Aureilhan, Barbazan-debat, Bordères sur Échez, Bours, Chis, Ibos, Laloubère, Odos, Orleix, Salles-Adour, Sarrouilles, Séméac, Soues, Tarbes.


2) Communauté de Communes du Canton d'Ossun, crée le 29/12/ 1994, comptant 17 communes et 12 835 canetons en 2011. Les élus sont au nombre de 27.

Averan, Azereix, Barry, Bénac, Gardères, Hibarette, Juillan, Lamarque-Pontacq, Lanne, Layrisse, Loucrup, Louey, Luquet, Orincles, Ossun, Séron, Visker


3) Communauté de Communes du Pays de Lourdes, crée le 01/01/2014, comptant 18 communes et 20 327 canetons en 2011. Les élus sont au nombre de 48.

Adé, Arcizac-ez-Angles, Artigues, Barlest, Bartrès, Bourréac, Escoubes-Pouts, Jarret, Julos, Les Angles, Lézignan , Loubajac, Lourdes, Pareac, Peyrouse, Poueyferré, Saint-Pé de Bigorre, Sère-Lanso.


Au total 50 communes,  111 136 canetons et 126 élus intercommunaux.Il faudrait ajouter les élus communaux et départementaux pour voir que les canetons sont une espèce protégée.

Examinons maintenant le côté fiscalité  si tant est que l' accès aux données ne soit pas trop compliqué. Appel est lancé pour avancer au plus vite et donner des informations dont le caractère est public aux canetons qui voudraient en savoir plus sur la sauce à laquelle ils seront mijotés une fois sortis de leur marigot.

Petit message à l'attention du rédacteur du site du Grand Tarbes: Dans la liste des délégués communautaires de Tarbes, il fait figurer : Jean-Claude PRION. Il s'agit bien sûr de PIRON, grand chasseur de frelons. Au début, certains l'ont pris pour un con, mais la suite a prouvé qu'il avait raison. Une vie sans abeilles est impossible et ces frelons asiatiques nous donnent le bourdon. L'erreur de frappe est d'autant plus excusable que le PRION aussi est un autre champion. Cette protéine est responsable de la maladie de Creutzfeldt-Jakob et de la maladie de la vache folle. L'expression: "pas folle la guêpe" n'a rien à voir dans la question. Paris valait bien une messe, Tarbes vaut bien cette prière: "Changez de place le R"


Les chiffres commencent à arriver concernant les trois communautés T.O.L.

• Le Président du Grand Tarbes a été élu à égalité de voix avec son adversaire , pour cause d'âge plus avancé, sur 51 délégués .

• La Présidente de la CCPLourdes a été élue à la majorité (mais les chiffres sont en attente)

• Le président de la CCCOssun a été élu à l'unanimité, mais l'étude à montré qu'il doit ses indemnités à douze votants contre quinze  (abstentions, absent et contres) et voila comment 44% sont devenus 100 %.?