PJune10092015

canetons occitans

Le siège Montalbanais du Petit Journal  est aussi sec que les canetons occitans toulousains de la foire des antiquaires de Toulouse (chaque premier dimanche du mois) qui attire des canetons bigourdans. La "UNE" de l'édition bigourdane de demain sera dans vos kiosques (Cherchez bien...)

Localement c'est José MARTHE (qui veut que la dépouille de Bernadette rejoigne sa terre natale), qui se bat aussi avec d'autres, pour que Lourdes reste une terre de nativité. C'est sûr qu'habiter à Gavarnie et aller accoucher à TARBES, puis bientôt à TOULOUSE ou à MONTPELLIER, c'est pas très pratique quand on ne peut pas se payer un hélicoptère ou un jet privé. Mais la nativité c'est un luxe qui n'est pas à portée de toutes les bourses. Une nouvelle apparition du pape n'étant pas la priorité de ce dernier qui la réserve aux pauvres et aux opprimés, ce sont les nouveaux nés qui seront priés de migrer.

QUAND LE CAUCASE DEVIENT (PRESQUE) COCASSE

L'affaire serait presque amusante si le "misérabilisme" n'était au rendez-vous. Entre Fleur PÉLERIN qui se demande à quoi peuvent bien servir tous les objets hétéroclites qui encombrent son bureau et Elise LUCET qui pose des questions à la con à une députée ("Dans des lieux protégés du parlement européen" à t-on pu lire, qui ne sont autres que des couloirs publics d'une canarderie), c'est le médecin de garde qui est débordé. Avec toutes ces primes, notre dépitée déprime. L'Azerbaïdjan, modèle de République laïque où toutes les religions cohabitent pacifiquement et où quelques femmes voilées viennent de l'étranger, se démène pour voler au secours de pauvres français aux carrières pathétiques (mais presque), allant jusqu'à nommer dans les conseils d'administration de groupes fortunés de pauvres élus locaux, à l'insu de leur plein gré. On voudrait contrarier tout ce beau monde. "La France à toujours été du côté des opprimés et du côté des dictateurs". Celle là, c'est pas la meilleure, mais elle est bien BAULE quand même.

LUCET au goulag, DATI à l' infirmerie, Beaucoup de monde AUX PARLOIRS, il ne va rester que les canetons pour reprendre le pouvoir et finir au perchoir.

Ces "investigateurs" qui se mêlent de ...ce qui les regarde... font du sensationnel quand les élus ne pensent que sensations et ascension. Les voila prêts à accueillir les "migrants" en fermant les yeux sur tous ceux qui faute d'argent n'ont même pas les moyens de tenter l'aventure hasardeuse proposée par les "passeurs". Nous ne recevons hélas que les plus chanceux. Ceux qui restent chez eux ont un sort encore plus cruel, mais ils sont loin des yeux sauf de ceux de leurs violeurs.

C'est la triste réalité. L'exode des français de la zone occupée vers la zone libre est souvent et justement reprise pour illustrer ces migrations. Mais c'est aussi oublier tous ceux qui ont rejoint les camps des déportés et les chambres de la mort. Trois voies sont ouvertes: Mourir dans leur pays, ou fuir vers la peste ou le choléra.

    

LES RÉUNIONS DE FAMILLES

Ce week-end, "fin de semaine", en langage TOUBON était placé sous le signe de réunions de famille(s).

Les Républicains auront La BAULE et les canetons auront La Gaule. Juppé prend le train et voyage "à l'ancienne" et SARKOZY plus pressé préfère le Jet Privé. Avec les 35 heures, il n'a pas de temps à perdre, maintenant qu'il ne peut plus défiscaliser des heures supplémentaires. Dans son "cercle fermé" il reste adulé. Personne n'ose lui dire qu'il perdra les primaires face à Alain JUPPÉ.   

Les "le PEN" eux se réunissaient , divisés pour mieux régner.

Pour le nouveau RDE (Rassemblement des Écologistes), c'était plus simple, puisque ces anciens de feu EELV ne sont plus que deux. Qui sera le mieux placé? Le second ou l'avant dernier ?

Le Parti principal, PRG et ce qui reste du PS préfèrent pour l'instant se réunir chacun chez soi et les migrants seront bien gardés. 

LE GOLFE...PAS TRÈS CLAIR

Tous ces pays du golfe, souvent des monarchies, mais toujours des exemples de démocraties sont prêts à nous aider, le cœur sur la main, au propre plus qu'au figuré, pour accueillir les réfugiés. Ils rachètent à prix d'or les footeux qui déploient dans les stades les banderoles sponsorisées "WELCOME AUX FOUTUS". Des canetons ont cru que c'était un message de bienvenue en Allemagne. Mais sur quelle banderole l'ont-ils vu ? Une fois arrivés il faudra diviser, répartir et partager. Comme pour les fuites d'eau: Les vieux restent au pays, le père ira en France, la mère en Allemagne, un enfant outre manche et l'autre...au bord de l'eau.

Les États du Golfe ont à la fois du pétrole et des idées. Ils n'ont jamais signé de convention reconnaissant le statut de réfugié. La solidarité ils l'exercent mais les pays arabes ne prévoient rien pour des gens sans statuts.

La mondialisation c'est presque aussi compliqué que l'intercommunalité. Se partager leur pognon c'est déjà pas coton, alors répartir les canetons...

L'heure n'est pas aux questions superflues. En décembre il y aura des élections et il faut négocier dur la valeur de ses convictions pour percevoir les précieux "jetons".

Difficile de savoir qu'elle étiquette prendre avec les canetons et leurs réactions à la con depuis qu'ils n'acceptent pas toutes les "nominations" À force de laxisme dans nos écoles ils ne respectent même plus "la consigne".

Il ne faudrait pas que la canarderie gagne l'Occitanie.

UNE MINISTRE TROP PEU CONNUE

Vous vous attendez peut-être à une "connerie". C'est raté, il s'agit bien de EL KOMRI.

Najat l'a clairement dit: elle n'aime pas qu'on l'appelle par son prénom. Myriam, ne semble pas avoir communiqué sur le sujet. On sait qu'elle n'apprécie pas qu'on lui rappelle systématiquement ses origines et le répète d'ailleurs en boucle. Le caneton ne fera donc pas référence à ses racines marocaines et bretonnes pour ne retenir que l'essentiel: LE NOM et LA FONCTION. La dame ne porte pas le nom de son mari, vigneron bordelais pur cru, et ne le joint même pas à son nom de jeune fille. Sans doute faut-il y voir un respect "exacerbé" de la loi EVIN et on ne pourra pas l'accuser de céder à la tentation de publicité des spiritueux au détriment d'une carrière beaucoup plus spirituelle. Sa notoriété, elle l'a acquise sous son nom de célibataire et c'est à ce titre qu'elle le conserve. C'est d'autant plus insignifiant qu'en matière de vins, une année est bonne et l'autre non, alors qu'en politique c'est le long terme qui paye. C'est même un rare métier ou la pénibilité n'est pas comptée. Plus la carrière est longue, plus la retraite tarde et meilleure elle est. Le "ministère du chômage" comme le nomment les canetons est en passe d' être le premier en terme d'administrés. Les agriculteurs sont à 3% et régressent . C'est Fou dirait LE FOLL.

Et tandis que je cancane la "trois" diffuse un documentaire sur le sort de nos pauvres députés. LUCET doit se dire qu'elle n'était pas Hors Sujet et DATI que ses convictions commencent à Dater.