CACHEZ CES SAINTS QUE L'ON NE SAURAIT VOIR

Ossun, chef lieu de notre Canton, était aux nouvelles locales ce que la télévision publique est au niveau national.

C'est à côté de la Mairie et de l'Église sainte Blaise que tout se savait...ou au moins où tout ce disait, la vérité des "on dit" étant toujours plus facile à colporter. 

La station locale était "RADIO PLATANES" et la longueur d'ondes s'adaptait aux oreilles des "auditeurs". Blanc pour les uns, noir pour les autres, l'important était d'être cru.

Les moyens ont sans doute évolués, mais la méthode est toujours d'actualité.

Toute bonne discussion commence par la météo et ses fameux dictons. Aujourd'hui, si vous ne l'avez pas remarqué, observez bien la météo sur France 2. A la fin, en haut à droite de l'écran vous verrez la date et en dessous le prénom du jour: la fête à souhaiter, et encore dessous les heures solaires et la "lune". Mais devant le prénom: le mot "Saint" a disparu, comme il disparaîtra des calendriers. (Il s'agit de FRANCE 2, ne vous trompez pas)

Le code est de plus en plus compliqué, il va falloir s'y faire et pour bien se conduire s'habituer aux Saints interdits.

Personne ne semble avoir informé l'ex hyper-président qui pour sa rentrée était dans l'Yonne dans une exploitation de "SAINT-PRIVÉ". Il faudra enlever le saint et l'exploitant sera "PRIVÉ" tout court, mais privé de tout. L'électorat rural est principalement tourné vers le FN, et le "les républicains" voudrait bien les ramener dans son parc d'attraction. "Je n'ai pas été assez Hyper-Président" et Le FOLL est qualifié d'intermittent de l'agriculture. C'est ensuite Marine LE PEN qui est critiquée en privé. "Elle s'est aperçu il y a deux mois que son père n'était pas fréquentable. Le bénéfice d'inventaire, elle aurait dû le faire au moment de la succession. Là elle choisit le moment où son père est le plus faible et le plus vieux. Ce n'est pas d'une élégance énorme"   

C'est vrai qu'en matière de "familles" il en connaît un rayon, et sa succession risque d'être compliquée. Il va falloir "recomposer". En bon avocat il devrait savoir qu'en matière de succession "le mort saisit le vif" et papy fait de la résistance. L'enterrement est prévu aujourd'hui selon Me COLLARD: On l'enterre à NANTERRE cet après midi, mort ou vif. Pour les droits de succession, pas d'inquiétude, le revanchard mettra un coup de gomme sur les droits des canetons. Il agit quand JUPPÉ et FILLON écrivent. Il lira "avec beaucoup de plaisir leurs ouvrages ... après la fin de lecture de 100 ans de solitude" de Garcia Marquez. ZADIG de VOLTAIRE, c'est du relu, mais c'est du "relou" dont l'agriculture à besoin, du moderne, une plumeuse à canetons, eux qui sont obligés de puiser dans les réserves constituées lors des mandats précédents.

Et dans cent ans c'est promis, elle aura lieu cette revanche qui ne sera pas au rendez-vous de 2017, année du SARKOTHON, parole de canetons. 

CITIUS, ALTIUS, FORTIUS

C'est pierre de Coubertin qui reprit ces mots du prêtre Henri DIDON qui exhortait ses élèves, sinon à la victoire, mais au moins à toujours lutter. Le baron de Coubertin repris ensuite la phrase d'un sermon de l'évêque Talbot, lors de la messe des jeux olympiques de 1908 à Londres: "l'essentiel n'est pas de gagner mais de participer" et la devise Olympique moderne devînt: "plus vite, plus haut, plus fort". A "radio platanes" on a pu entendre que c'est depuis que les anglais nous laissent "participer" aux matchs de rugby, mais battent les Français le plus souvent , fiers d'avoir participé et de pousser leur cocorico.

Heureusement qu'il n'en est pas de même en politique.

LA FRANCE RELÈVE LES DÉFIS

Pas question de faire dans le détail. Quatre défis pour nos gouvernants dès la rentrée.

La crise agricole: sur ce point c'est quasiment acquis: elle va progresser.

La question économique: Là aussi, c'est bien avancé. La question est déjà posée. C'est la réponse qu'il faudrait.

L'immigration:  Il faut délivrer les bourgeois de CALAIS

Le climat et la COP21: Il y aura toujours des esprits chagrins pour dire qu'ils n'y comprennent rien. Il serait temps qu'ils se mettent aux langues vivantes.

De nombreux indicateurs sont au vert. Les impôts vont baisser. C'est mathématique. Le nombre de chômeurs augmentant, les revenus chutent et les impôts baissent. Il suffisait d'y penser. Les SDF de plus en plus nombreux sont dispensés de taxes foncières et d'habitation. Ils n'ont pas besoin d'argent pour leur valise en carton.

La pédale est au plancher. Un exemple pour l'illustrer . Apple s'effondre en bourse. Les chinois ne veulent plus consacrer tout leur salaire pour le dernier i phone. La marque à la pomme a des pépins. Elle a perdu 100 milliards de dollars en 21 jours et nos agriculteurs pleurent quelques centimes pour un cochon. 

Son concurrent le plus sérieux après notre minitel reste la marque qui vient d'ouvrir sa fenêtre n° 10, avec quelques déconvenues. Mais les solutions arrivent, il faut juste patienter. Les Calls centers sont débordés.

Un caneton pour réparer les dommages causés par une mise à jour totalement obscure a obtenu l'envoi d'un colis avec un cd "réparateur".  Le fournisseur est américain, même si le produit est made in RPC ( C'est le moyen de contourner le made in China).

Le colis suivi à la trace par un caneton est parti le 18 08 à 16 h 15 de BRNO, qui est la capitale de la MORAVIE méridionale, en république tchèque. À 21 h il arrive en SLOVAQUIE à Bratislava précisément. Transfert vers Leipznig en GERMANY le 19 08 à 02 h 30. Arrivée en France à LYON à 06h10 puis TOULOUSE à 08H 00 et BIARRITZ d'où il part à 11h 20 pour livraison sur le canton d'Ossun. Livraison à domicile s'il vous plait. Pas de parachutage sur le TARMAC de la CCCO.

À 16h41 le livreur est devant la porte de notre caneton. Mais il termine à 17 h 00. Pas de temps à perdre pour appuyer sur la sonnette. Si l'emplumé est au fond de la canarderie se sera du temps perdu. Et hop "AVIS DE PASSAGE" avec trois possibilités: 

1) Aller le retirer le lendemain dans un canton voisin. L'essence a baissé.

2) Se connecter sur le site du livreur ( sauf que le colis c'est justement pour réparer l'ordinateur.)

3) Appeler un n° payant qui répond que le n° a changé et de bien vouloir en composer un autre, celui de l'avis de passage n'étant pas le bon. Mais c'est pour pas gâcher, comme au Conseil Général devenu Départemental, mais dont les imprimés restent à "écouler".

Quelques heures pour venir de la république tchèque jusqu'au canton et un jour pour aller se chercher sa livraison à domicile chez celui du distributeur.

Mais nous on connaît la chanson: "on est , on est ,on est les champions"