MANQUE DE SOLIDARITÉ CÔTÉ PRG ?

Mais que ce passe t-il dans la tête de la maire PRG de LOURDES. L'AFP nous enseigne que par un arrêté municipal Josette BOURDEU, PRG, vient diminuer la surface réservée aux marchands du temple de la cité mariale qui font le trottoir comme d'autres font la manche. Le président de l'Union des commerces de souvenirs de Lourdes lui-même reconnaît que certains exagèrent et que les mécontents sont une très petite minorité. La municipalité veut rendre à Lourdes son "ADN qui est le malade". Sur ce point le caneton lui donne entièrement raison. Pour se rendre à la grotte sacrée, un handicapé en fauteuil doit le plus souvent accomplir le parcours du combattant. Partir d'un vieux pieu pour aller aux sanctuaires est sacrément dur, et à l'arrivée bien souvent c'est son vœu qui reste pieux. La "Bourde" permettra t-elle de remplir plus vite sa gourde?.

Mais pour le PRG d'AZEREIX et OSSUN, qui en mars s'est fait "lourdé" c'est une deuxième cruauté que cet arrêté. S'il reste des statues inutiles à Azereix,  va t'il falloir les vendre, en bons pratiquants, en allant se promener jusqu'au Vatican ? Les commerçants de la sainte cité pourront venir à Azereix prier le Saint Patron de la Paroisse, l'évêque Saint Fructueux et implorer Saint Antoine de Padoue de retrouver Saint Michel et son dragon, peut-être attablé à la "terrasse" d'un café.

Elle l'aura bien cherché la Josette Lourdaise,en traitant l'Ossunois Président, comme une vieille chaussette, quand viendra le moment des proches régionales.

C'est à désespérer de croire aux miracles.