LE FRONT DE LA HAINE

Juillet prend fin et le chassé croisé commence. Pendant que des canetons croisent ceux qui en rentrant apprendront dès leur retour qu'ils ont été chassés, nos têtes pensantes vacancent plus pour dépenser plus, tout en cherchant toujours qui sera le meilleur d'entre n'août.

Ce n'est pas au FN qu'on le trouvera Le parti d'un seul homme trop maléfique est maintenant devenu trop "femellique" alors que le peuple famélique attend avec hâte le retour du Magnifique.

Les bourgeois ne sont plus à CALAIS. D'autres les ont remplacés, provoquant la colère des anglais. Cet eurotunnel maudit financé par une vaste duperie, ils aimeraient presque le reboucher. Il avait démontré à l'époque qu'on pouvait joindre les deux bouts d'une Manche longue que certains ont toujours. Mais le grand tube aspirateur continue de fonctionner.

De notre côté, il n'y aurait que des manches, incapables de décider. La France est à bout, excédée par ces extrêmes insupportables

C'est le maire FN d'Hénin Beaumont, Steeve Briois qui sur le site de sa ville, s'expose en maillot de bain, provoquant la colère du socialiste Stéphane Filipovitch. Certes c'était dans une piscine, mais devant des enfants. Un costard cravate, avec palmes et tuba aurait été plus adapté, en dehors des heures réservées à l'apprentissage de la nage est tenue grillagée.

C'est celui de Fréjus qui demande à des "artistes "renommés dans leur cercle fermé de donner une contrepartie à un loyer plus que modéré, en gardant par exemple des enfants. Quelle honte d'oser demander à des gens cultivés un RSA déguisé, sans même connaître le culte des enfants.

C'est un autre maire FN qui est mené devant les tribunaux par des commerçants musulmans qui veulent exercer leurs activités nocturnes en toute tranquillité. 

Ce sont les voix des canetons qui ont ouvert la voie à ces édiles sans foi ni loi, mais ils sont la par "accident". Le front Républicain n'a pas fonctionné, mais il est temps de revoir "le discours de la méthode" pour qu'aux régionales les postes soient conservés par des gens qui se déchirent par devant mais nous font payer l'addition quand ils vont aux restaurant.

Les serviteurs c'est bien commun, font table à part, en heure décalées pour être libérés à l'heure de servir leurs maîtres comme des seigneurs. Les inféodés sont priés de mettre un peu d'ordre dans leurs pensées.

Pendant ce temps là, la réforme territoriale est en route. Distribution des postes en cours.

Chez nous c'est TOULOUSE qui sera capitale et MONTPELLIER l'accessoire. On peut regretter la disparition de nombreux Préfets de Régions. Un caneton attend toujours une réponse à un courrier adressé au Préfet de Région Midi-Pyrénées il y a cinq ans environs...Et l'on supprime des doublons ?, C'est à péter un boulon.

Aucun élu par contre ne semble avoir posé la question de la cohérence de l'organisation administrative, puisqu'il semble que la justice administrative sera toujours rendue dans le département et la région voisine, de même que les appels civils. C'est logique non ? Il n'y a pas de gens compétents en région occitane. Géographiquement la Cour Administrative d'Appel de Bordeaux est plus proche que si elle était à Toulouse. Ça dépayse un peu aussi.

Les Hautes Pyrénées n'auraient-elle de hauts que les sommets montagneux. Même un appel d'offre bien "sous-traité" dans le département voisin permet au contribuable d'Azereix d'économiser des milliers d'euros, laissant de la marge pour augmenter les indemnités et le nombre d'élus indemnisés. C'est nouveau: "dépensez plus, pour gagner plus ?" Cent pour cent des gagnants auront tenté leur chance, même si au final il y a plus de perdants que de gagnants. Maintenant que l'on sait qu'un clochard peut mettre 1500 € de côté, il vaut mieux éviter d'avoir un travail.