COMMENT ÊTRE PRIVÉ DE CONSEIL PUBLIC ?

En Date du 04 07 2015 le Caneton vous faisait part de la réunion publique du conseil municipal d'AZEREIX en date du 08 07 2015 à 19 h. Le panneau d'affichage légal indique même l'ordre du jour de la réunion et l'invitation à y participer.

A l'heure prévue de nombreux citoyens se sont donc rendus à la Mairie, intéressés par la vie du village et plus particulièrement semble t-il par "La désignation d'un élu référent sécurité routière"

Allait-on assister à une réunion "à l'ancienne, dans une salle commune qui n'en a plus que le nom  tant les "sages" ne savent que dire oui à la voix de leur Maître.  

Plusieurs versions ressortent de l'accueil réservé au public. Quand certains disent que le maire aurait prétendu que la diffusion de cette invitation publique était l 'oeuvre d'un plaisantin, d'autres lui prêtent le propos qu'ils n'étaient pas concernés. D'autres encore affirment que la colère de l'un lui faisait clamer qu'il voulait connaître l'auteur de la fausse convocation et un autre ou le même aurait même lancé mais sans s'adresser à quelqu'un de particulier. Tu vas arrêter tes conneries "petit con" sinon je vais mettre les points sur les 'i" et en plus mon point sur la gueule Les identifications sont en cours mais les premiers indices laissent supposer qu'il ne peut s'agir que d'un Grand con, pour traiter l'autre de "petit" Quelqu'un qui sait qu'il y a un point sur un i est forcément très instruit . L'idée que ce serait la moitié d'un con est à écarter, il est trop "entier". Badinter ne serait pas passé par là, ce serait du style à mettre en route la GUILLOTINE.

 Bref , les personnes "dissuadées" d'être concernées par des décisions publiques émanant d'une circulaire de madame la Préfète, ont préféré laisser la chose publique se traiter "en privé" ou presque ( Certains n'ont pas déserté la place.)

Ainsi vous pouvez savoir que AZEREIX à désigné FRANCIS BONS comme référent sécurité routière. Les canetons sont "rassurés" , mais "pas concernés"

Au final  l'information affichée était donc vraie même si elle ne figurait pas sur le site de la commune. SI ce n'est pas le cas, Monsieur le maire , président de la CCCO et madame la préfète  déposeront plainte pour faux et "GUILLOTIN" pourra se remettre au boulot.

Un incident aurait même émaillé la séance de la réunion publique privatisée, une conseillère ayant quitté la table, réclamant une suspension de séance  au motif qu'elle ne souhaitait pas être photographiée. c'est pourtant par des plaquettes avec photos qu'elle a choisi d'entrer dans la vie publique.  La loi ne plaide pas non plus en sa faveur, qui autorise tous les moyens audiovisuels notamment , pendant les séances publiques, photos, caméras, enregistrements et autres... A lieu public, et personnage public, indemnités publiques, information publique...

Pour la prochaine, on fait venir FR3 ? ou autre support ? CHICHE. 

Le compte rendu de la réunion figurera certainement dans le prochain bulletin municipal en tout début de l'année...2016, compte tenu du planning chargé de la commission de l'information.

Si vous voulez des précisions le caneton devrait pouvoir vous en adresser puisqu'il devrait avoir des documents bientôt... Demandez...

Normalement, et sauf impossible et improbable "urgence" la prochaine réunion publique ne vous concernant aura lieu en octobre. L'ordre du jour comprendra peut-être la désignation d'un référent en "Milice Municipale"... Soyez tranquilles, vous y serez indésirables mais recevrez une invitation.

Il ne faut simplement pas confondre une " information" et une "convocation"  qui est alors nominative, avec deux points puisqu'il y a deux "i", alors qu'à "convocation", il n'y a qu'un "con". Et dire que les bandes sonores ont désormais une valeur.

Rassurez vous aussi, d'autres questions ont fait débat, qui figuraient à l'ordre du jour mais ne vous concernaient pas non plus puis qu'il s'agissait de financements publics. Vous me savez sans doute: L'Europe, l'état, les régions, les départements, les intercommunalités, les communes INVESTISSENT pour VOUS. Avec un avantage sur les banques. La matière première est gratuite puisque fournie par vos petits impôts et en plus ils ne doivent pas rembourser , ce qui permet quand même de fournir quelques places à vie garantie, sans cotisations chômage , à des amis de préférence, puisque un ami est toujours plus compétent qu'un inconnu.

C'est sûr la démocratie, au début, c'est difficile, mais il ne faut désespérer de rien.