La première femme bachelière  se nommait Julie-Victoire DAUBIÉ, et n'était dons pas du bois dont on fait les pipeaux. Elle gagna sa bataille en 1861 et cela reste une Jolie Victoire. Aujourd'hui le caneton se doit d'aborder les sujets avec philosophie.

D'autant plus que le terme vient de philo (j'aime) et sophia (la sagesse). El le caneton bien sage, Sophie, il aime bien aussi.

femmebac1

Les sujets des épreuves de philosophie sont tombés ce matin 17 juin.

Suis-je ce que mon passé à fait de moi ?

Le parisien d'hier évoquait notre besoin de comprendre le monde dans lequel nous vivons. " Le jour où..."  est notre manière de nourrir le présent et d'imaginer l'avenir en décryptant le passé", ajoutait-il.

Le caneton dans sa première page de mars faisait référence au passé qui nous échappe, au futur que nous ignorons et au présent ou sont tous nos devoirs.  

Il était un homme du canton qui avait pour programme "Mon passé est le garant de mon avenir" Le passé a forgé des invincibles, des purs et des durs, assurés qu'ils l'étaient. Leur chute n'était pas envisageable. A ce titre le passé les avaient persuadés qu'ils étaient ainsi et la question ne se posait même pas. Pourtant le présent vînt contrarier leur certitude et l'invincible d'hier devînt un illustre perdant.

Mais on peut voir les choses autrement et considérer que c'est la "lisibilité" du passé qui peut tromper. On peut tromper son monde pendant longtemps jusqu'au jour où les consciences se réveillent, les langues se délient et la vérité révèle que le passé avait bien forgé une réalité passée inaperçue. Oui, le passé avait construit un "dictateur" mais auréolé d'une couronne de démocrate.

Alors la version "caneton" était une bonne piste de réflexion: le passé nous échappe, nous agissons au présent, mais c'est le futur qui répond. 

Le temps s'égrène, et le présent du jour sera demain du passé, alors que demain qui est aujourd'hui du futur sera du présent , puis à son tour du passé.

Finalement, la réponse appartient au futur qui sera demain le présent du correcteur qui me dira si je suis foutu d'avoir le bac où si ce foutu bac, je dois le ...repasser.

Heureusement que le sujet n'était pas : Vu le présent, conséquence de mon passé, quel est mon avenir ? J'aurai rendu une feuille blanche.

Respecter tout être vivant est-ce un devoir moral ?   

Voila un sujet bien complexe. Il faut d'abord s'accorder sur ce qui est un être vivant, ce qui est difficile puisque on dit souvent d'un mort: "Quel bon vivant." Ensuite la notion de devoir n'est pas la même pour tous. Par exemple des ennemis ont un devoir commun: éliminer l'adversaire. L'un y parviendra qui trouvera la morale respectée quand l'autre y verra une immoralité  évidente et restera persuadé d'avoir fait son devoir. En plus la morale n'existe pas en droit.

La seule lecture du sujet est de nature à faire dire au caneton " Là je suis "mort" et j'ai le devoir moral de me reposer pour casser la graine. Et puis, c'est pas parce qu'on est mort qu'on est cuit.

En attendant, je m'en chante une: "La morale de cette histoire, hibarette, hibarette... La morale de cette histoire... c'est qu'les hommes sont canetons."  Une lubie soudaine.   

La politique échappe-t-elle à l'exigence de vérité ?

Déjà, la politique, le plus grand nombre dit: "Oh, moi, la politique j'en fait pas." C'est vrai que les enseignants ou assimilés constituent le gros contingent des élus, mais c'est pour former les canetons au paiement des impôts, c'est pas politique.

Pour l'exigence de vérité, il faut bien parler vrai. Chacun a la sienne et peut la conserver au titre de la liberté de penser qui vaut autant que la liberté d'expression. Sinon le droit de réponse n'existerait pas.

Bien entendu que la politique échappe à l'exigence de vérité. D'abord on ne peut rien exiger des politiques, qui n'ont de compte à rendre à personne, ni de répondre aux courriers de canetons. Ensuite il ne faut pas confondre les promesses et la vérité.

La politique échappe à toute exigence. Rien ne l'oblige non plus à faire des promesses. C'est juste pour des questions pratiques de réélections qu'elles sont faites. Pour ce qui est de la vérité, c'est bien connu, elle n'est jamais bonne à dire.

C'est bien vrai çà... Qu'on se le dise.

QUELQUES PISTES DE RÉFLEXIONS POUR D'AUTRES MATIÈRES

HISTOIRE:

Qui fût le premier conseiller départemental du Canton d'Ossun. En déduire le nombre du binôme mixte élu. (L'usage de la calculette est interdit et Guy LUX aurait dit qu'il avait pas dit : deux)

MATHÉMATIQUES: 

Combien font 105 divisé par 2 ?

Si je perds 3 euros par baguette , combien dois-je en vendre pour perdre 3 fois plus ?

Sachant qu'il me manque 100 000 euros pour boucler mon budget, de combien dois-je augmenter les impôts pour m'augmenter moi-même de 135 %?

Si une barque de 1017 migrants coule à pic au large du Mardaing, combien y aura t-il de victimes ?

GÉOGRAPHIE:

Combien y a t'il de propriétaires "enclavés" dans le périmètre préempté par la commune d'Azereix autour de la place et de l'école ?

Où se situent les frontières de l'État Islamique ?