PJ 0506

ANDRÉE DOUBRÈRE  RÉPOND À JOSÉ MARTHE ENTRAÎNANT DES RÉACTIONS DE CANETONS:


Il n'est pas possible de scanner tous les courriels et de tous les publier. Certains reprennent des commentaires des articles du 31 05 "À PROPOS DE RUINES" et de L'ARTICLE publié hier 03 06 "ON SE FOOT DES CANETONS".

Une synthèse des remarques est faite. S'il y a des "oublis" majeurs, merci de l'indiquer, mais c'est peu probable. Les commentaires reçus sont ordonnés selon le contenu de la réponse d'Andrée DOUBRÈRE parue notamment sur Pyrénées info.

- Madame DOUBRÉRE répond à son tour aux propos de José MARTHE alors que quatre élus l'ont déjà fait ensemble. Cela fait maintenant deux réponses concernant quatre personnes de l'opposition, puis une autre séparée. Si les trois restants apportent aussi la leur, l'unité et la coordination en prend un coup. Chacun construit son petit abri dans son coin ?

- Réponse d'accord, mais encore faudrait-il connaître la question posée. Il s'agissait d'un constat, pas d'une question, sauf si j'ai mal compris.

- Tous copains, tous coquins. Ils se marrent bien avec nos impôts.

- La photo présente ALLIOT MARIE avec DOUBRÈRE. Elle en pense quoi l'ex ministre?

- Sur le même site en janvier 2015 l'UMP et L'UDI présentaient leurs candidats aux départementales. Il y avait José Marthe et Adeline AYELA, c'était par erreur? Il a été grâce au soutien de l'UDI . 

- Des binômes de circonstance, mélangeant les genres et les "étiquettes". Pour prendre des places, tout est bon.

- Et on voudrait rendre le vote obligatoire. On exige la carte d'électeur pour les votants, mais pour les candidats ils peuvent se "réclamer" du parti de la chance. UMP, PS, PRG, FRONT DE GAUCHE, ÉCOLOS, MODEM, UDI, SANS ÉTIQUETTE, maintenant RÉPUBLICAINS et demain ?

- La seule cohérence qui existe, c'est celle de la CO-ÉRRANCE d'une droite qui copine avec le PRG pour faire entrave à GLAVANY.

- La Félonie, c'est le fait d'un vassal de ne pas sans remettre à son seigneur, S'il n'y a qu'un fossoyeur, il faut une fosse commune.

- Mais les propositions concrètes c'est quoi, pour quand et pour qui ? Les français se foutent des élus comme de l'an quarante. Il faut un parti unique: le parti des charlatans.

- la majorité des élus n'ont jamais mis les pieds dans une entreprise, mais savent comment les taxer et les asphyxier. Plus les chômeurs augmentent, plus le nombre de "planqués" grimpe. 

Le caneton n'ajoutera pas de commentaire personnel, d'autant que d'autres réactions peuvent encore "arriver" et que l'on en finira jamais. Si "l'ennui naquit un jour de l'uniformité" ce n'est pas l'unité qui nous ennuie.