Demain en Kiosque

"Le petit Journal"

Hebdo des Hautes Pyrénées

Une semaine... 1€20

Habilité annonces légales et judiciaires.

S'il est caché...demandez pourquoi ?

Comme sur les photos: ON MET LES PETITS DEVANT...

PJournal2905

LE CANETON REÇOIT DU COURRIER ET PASSE À LA MOULINETTE.

L'information circule parfois lentement, mais sûrement.

C'est mieux de prendre son temps pour commenter une information et s'assurer qu'il s'agit d'une élucubration, au lieu de se précipiter au risque de ne pas attendre les nécessaires vérifications.

Ainsi, trop rapidement les journalistes parlent de scandale à la FIFA. Certains vont trop vite et cancanent que le Président et de nombreuses personnes auraient piqué dans la caisse, ... et refusé de souffler dans le ballon ?. C'est gonflé de les mettre dans le pétrin, alors que l'enquête de police ne fait que commencer et devrait se dérouler sur des chapeaux de roues.

Seul Lucky Luke tirait plus vite que son ombre avec la précision de Buffalo Bill.

La suite le prouve... après le courrier tout en finesse  envoyé au petit volatile grossier.

mailbuffat

LE CANETON NE PEUT QUE S'EXCUSER ...

de devoir confirmer ses informations publiques qui malheureusement relèvent de vérités vérifiées et non d'humour. Il ne fait pas penser et ne fait qu'informer considérant les canetons capables de penser par eux mêmes.

Le constat est fait que le Front de gauche ne précise pas l'obligation légale qui lui était faite de mentionner entre autres, la date,  l'auteur et l'éditeur de sa luxueuse brochure électorale des départementales.

Les "gens de gauche" comme les qualifie l'expéditeur du message mais attribue sa paternité aux binômes des cantons d'Ossun et de Lourdes 1, n'habitent pas où ils veulent, mais où il peuvent.

Le caneton en présentant la candidature de binôme du front de gauche l'a fait comme pour les cinq autres binômes. Il n'a fait que retranscrire les commentaires de canetons de gauche, qui ne se retrouvaient pas dans les conditions des candidats, ni dans les valeurs qu'ils affirmaient porter. C'est librement qu'ils ont choisi de ne pas inviter les "parachutés" à Azereix à ne pas participer au second tour.

Les fadaises étant des futilités , des lieux communs et des choses sans intérêt, c'est au programme du front de gauche qu'ils ont attribué le terme.

Sans doute aurait il été préférable pour les candidats d'aller à leur rencontre, pour faire leur connaissance et leur expliquer que créer une SCI familiale n'est rien d'autre que financer sa résidence principale. Les canetons ne manqueront pas de poser la question à leur banque.

Ne pas faire profiter les gens de vos qualités d'expertise bancaire, (acquises dans des bibliothèques où des halls de gare ?) est dommage. En alliance avec la CCCO qui est aussi experte matière de conseil en crédits, ils auraient évité à bien des personnes de s'en remettre à l'incompétence des dirigeants de banques qui continuent à faire des crédits immobiliers.

Il serait aussi profitable de "former" le personnel des greffes des tribunaux de commerce et les services fiscaux en matière de Société Civile Immobilière.

En effet en interrogeant le greffe du tribunal de commerce (infogreffe) ou d'autre sites d'informations légales (SIRENE ou SCORE3) on trouve qu'il ne font pas correctement leur travail puisque la SCI DU MOULIN DE HERMAGWE est une établissement répertorié sous le N° 797 480 209 (00015), créé en  septembre 2013. (qui ne sent donc pas la naphtaline et relève non de la préhistoire mais de l'histoire proche.) Le code NAF (Nomenclature des Activités Françaises) et APE (Activité Principale Exercée ) 6820B  correspondent  à la location de terrains et d'autres biens immobiliers. Ils feraient mieux de s'adresser au président du Front de Gauche  des hautes Pyrénées pour assurer leur formation continue.

Les canetons n'ont pu qu'en faire le constat. Pour une SCI de location de résidentiel le code 6820A est plus adapté, mais il s'agit toujours d' une activité de location.

Le caneton n'aime pas les tromperies, les rumeurs et les mensonges. Il préfèrera donc soumettre la question aux services fiscaux compétents en la matière et disposant d'une jurisprudence du Conseil d'État riche qui a confirmer plusieurs redressements fiscaux qualifiant d''abus de droit fiscal des locations d'un logement par une SCI à un membre de sa famille. Le Kbis, carte d'identité d'une entreprise est suffisamment "parlant" et très simple à obtenir..


Les écueils principaux à éviter sont, par exemple:

- Le fait que le bien loué à la famille soit le seul possédé par la société.

- La brièveté du délai entre la création de la SCI et L'achat du bien.(une SCI constituée lors de la préhistoire qui louerait son bien lors de la création du parti communiste ne devrait pas être inquiétée.)

- Le financement de l'acquisition (avance en compte courant)

- La mise à disposition gratuite ou même payante du bien à l'associé ou aux associés qui contrôlent exclusivement la SCI.

Biens d'autres aspects sont pris en compte par les services et le caneton, ne disposant d'aucune compétence n'ira pas au delà de ces quelques cancans.

Il serait intéressant que le Front de Gauche indique sur son site internet toutes ces modalités que trop de gens ignorent. Le caneton ne souhaite pas être salué par des binômes qui sont associés à une réponse alors qu'ils ne sont absolument pas concernés "à priori" par la SCI, sauf s'ils vivent en cohabitation : Ondine PERRIER, Étienne DASSO, Maryse FOURCADE, Michel CASSAGNE, Marc BARRERE, Martine BASCAULES. Il laisse le soin à l'auteur de s'engager au noms de gens qu'il qualifie de BOLCHÉVIQUES. La défaite est elle à ce point amère pour appeler ainsi ceux qui, il y a peu étaient d'honorables travailleuses et travailleurs.

Faites donc profiter les gens de vos compétences qu'ils puissent faire pour eux ce que vous faites pour vous. Vous pourrez alors parler de vos électeurs et ne pas de bolchéviques.

Heureusement que ces gens n'ont pas les moyens de lire le caneton dont ils ignorent l'existence. Ils pourraient regretter d'avoir voté pour des nantis qui les qualifient de bolchéviques et ne connaissent même pas les moyens de se loger par le biais d'une SCI.

Et dire qu' AZEREIX disposait de trois conseillers départementaux disponibles pour nous servir en mars 2015 et que l'histoire ne retiendra que trois défaites.