EN CE JEUDI DE L'ASCENSION UNE RAPIDE REVUE DE PRESSE ET D'OPINION

Le latin et le grec sont au centre du débat. On voudrait les mettre aux "oubliettes" alors que se sont les bases de la construction de notre langue et de sa compréhension. C'est sur, le langage SMS est moins contraignant. Heureusement de nombreuses voix s'élèvent de BAYROU à LANG pour protester avant qu'il ne soit trop tard.

Côté LE PEN PÈRE, il admet s'être un peu rapidement emporté contre sa fille et lui tend la main. Il va jusqu'à citer une dame arabe qui lui fait connaître un de leurs proverbes: "Même si ton père est un BOURRICOT, tu n'as pas le droit de monter sur son dos." Sûr, il partage l'avis des canetons...

Sur un autre Front c'est Arnaud MONTEBOURG qui pose la question à Jeannette BOUGRAB: "Êtes- vous toujours sur le marché ?" Pourquoi, avec sa fortune foncièrement de gauche il compte se la payer. FILIPETTI doit apprécier. MassMédia annonce le mariage en "catimini" de Jeannette le 13 05 pour démentir le 14 05. Par contre ils ne nous rappellent pas la chanson: "Ne t'en fait pas Jeannette, nous te marierons, nous te marierons...Avec le fils d'un prince.. où celui d'un baron..."  Alors qu'elle ne voulait que son ami Pierre, prisonnier.

Dieudonné, le mal nommé, est mis en examen pour organisation frauduleuse d'insolvabilité et est condamné aussi pour sa parodie de l'Aigle noir de la regrettée BARBARA, en en faisant "LE RAT NOIR", L'insolvable déjà condamné en janvier à verser 50 000 €  aux ayants droit voit la note s'allonge de 80 000 €. 

Enfin, l'argent "capté " par CHARLIE HEBDO  est bien utilisé. Dans sa Une les gribouilleurs milliardaires comparent Catherine Deneuve au festival de Cannes à un colis piégé. Le torchon coûte vraiment cher. L'article est bien amené: "Charlie se paye Deneuve". L'autre jour, devant mon marchand de presse j'ai aussi cru voir un colis piégé et failli appeler les secours. Finalement, comme il était très petit, je me suis dit qu'il ne ferait pas beaucoup de dégâts et n'écoutant que mon courage, je l'ai  ouvert. Il s'agissait de l'arrivage des trois exemplaires de Charlie que reçois le buraliste. Il en vend généralement un et les deux autres repartent avec les invendus. Ça les promène. 

Rachida DATI explique que les frais de son ex ministère ont été jugés justifiés. C'est un comptable qui s'est trompé de ligne et est coupable. Il sera condamné à fabriquer des baguettes pour la prochaine boulangerie qui fermera. Les montants eux ne sont pas mis en cause. Représenter la Justice pour expliquer qu'elle manque de moyens a un coût. Mais les français ont les moyens puisque le ministère des affaires sociales a comptabilisé 15,6 millions de retraités fin 2013 qui perçoivent en moyenne la somme exorbitante de 1 306 € mensuels, bruts bien entendu . Il faut bien cotiser pour la solidarité envers les pauvres.

Heureusement, avec l'allongement de la durée du travail ils toucheront un peu moins et un peu moins longtemps. DU BOULOT AU TOMBEAU... PLUS DE RETRAITÉS, RIEN QUE DES RECYCLÉS.

Pour résumer, tout  le monde se paye tout le monde, par le moyen le plus pratique: L'argent des canetons.

C'est bien connu: "Qui vole un œuf, vole un bœuf". J'en ai vu à la foire agricole qui portaient une écharpe tricolore, mais pas de tailleur CHANEL ni de foulard HERMES.

Le plus important reste que des voleuses de poules ne se mettent pas à plumer des canetons.

Pour ma part je vais me payer le petit journal (1 € 20 la semaine) dont je vous ai présenté hier au soir la une, mais il y a d'autres pages. avec des sujets approfondis qui vous en apprendrons sur notre trop secrète Bigorre.. Curieusement la vente est presque "confidentielle" puisque le journal est le plus souvent caché derrière d'autres titres. N'hésitez pas à le demander et faites gentiment remarquer votre difficulté à trouver son emplacement sur le présentoir.

Pour que vous le reconnaissiez, je remets la une du jour  sur cette page.

UNE petit journal 13 05