UN HOMME AVERTI EN VAUT DEUX...MÊME UN MAIRE.


C'est une honte: Le Président Hollande rend visite à Fidel CASTRO. Encore un prétexte pour faire du commerce avec un peuple qui vit grâce au système D. En plus le même ne va pas cirer les pompes d'un POUTINE  qui nous demande de rembourser son mistral gagnant.

S'indigner c'est oublier un peu vite le passé  et même le présent de notre Pays qui se réclame des droits de l'homme, mais les bafoue sans cesse.

Ce n'est pas chez nous que des blogueurs seraient inquiétés comme au BANGLADESH ou trois d'entre eux, défendant la libre pensée athée ont été tués à la machette (Au nom de Dieu sans doute)

Ce n'est pas chez nous que l'on penserait vendre des rafales à un  Mouammar KADHAFI qui planterait sa tente dans les jardins de l'ÉLYSÉE, mettant son Harem à l'abri.

Ce n'est pas chez nous que l'on verrait un ancien ministre de l'intérieur et un ex directeur de la Police Nationale renvoyés en correctionnelle.

Ce n'est pas chez nous que la CNIL noterait la défaillance de nos institutions pour mettre en ligne les documents publics communicables. Par contre vous pourrez désormais sans problème acheter "en ligne" un timbre fiscal.

Bientôt les pique assiette vous permettront d'acheter en ligne un PICASSO pour 179,3 millions de dollars. C'est pas cher pour "les femmes d'Alger".

Curieuse Administration qui doit être équipée de systèmes informatiques sophistiqués qui fonctionnent dans un sens, mais pas dans l'autre.

Courrier, postal ou électronique, vous pouvez toujours envoyer, mais les réponses et les accusés de réception, longtemps vous espèrerez.

Localement, cela semble même une "spécialité, mais risque fort de ne pas durer. Certains feraient bien de jeter un œil au CID de CORNEILLE: "Ton bras est invaincu, mais non pas invincible."

Il vaut mieux tourner sept fois sa langue dans sa bouche plutôt que s'aventurer hasardeusement à la calomnie. Monsieur le Maire, Président, comme les anglais, vous avez eu l'honneur de tirer le premier... Attention au retour de boulet.