MÊME PAS VRAI ...

Vous vous souvenez peut-être de ce terrible incendie dans une boîte de nuit où des jeunes avaient péri, certains par piétinement de ceux qui fuyaient les flammes: Ce drame c'était passé au CINQ-SEPT.

Aujourd'hui nous sommes le SEPT-CINQ. C'est le monde à l'envers. La réunion mensuelle de la CCCO est réduite aux seuls membres du bureau et n'est pas publique. Aucun risque d'incendie puisqu'il est interdit de fumer dans les lieux qui restent publics, mais interdits au public ce qui est logique. Et puis la place est bien gardée. Nous sommes en attente des photos...

Vous voyez bien que ces réunions vont être réduites au minimum légal d'une par trimestre

C'est d'un pénible cette obligation de service minimum ... 

Soyez assurés que rien ne filtrera de ce "secret story à la sauce bigourdane, et si c'était le cas, ça ne sortira pas du canton. L'amour est dans le pré, c'est de l'histoire ancienne, vive Fort Boyard, mais sans passe partout.

En sortant ils chanteront peut-être : "Ce soir on vous met, ce soir on vous met le feu..." Demain vous ne saurez rien, de ces secrets si bien gardés...en toute transparence. 

Au  cinq-sept, l'enquête avait révélé que le D.J. n'était pour rien dans le drame.

Concernant la place bien gardée, il ne faut pas y voir une allusion à la voiture mal garée. C'est juste quelqu'un qui n'a pas vu les bandes blanches et les places libres à côté. irresponsable, comme le D.J. Comme il n'a pas dû penser à la prendre en photo, les canetons lui en font cadeau.

La C.C.C.O. manque d'aire... Le chauffard ne manque pas d'air.

05-07 18-27-25 - 308 DJ-R