COMPTES TOUJOURS TU M'INTÉRESSES.

On ne peux vraiment pas compter sur vous, pauvres canetons désœuvrés, alors...on compte pour vous.

AU PLAN NATIONAL:

Et un et deux et trois...Zéro: Ce serait le bilan de Hollande au jour du troisième anniversaire de son arrivée à la tête de l'État. Les autres auraient fait mieux ou pire ou pareil, mais peu importe puisqu'il s'agit d'un quinquennat et que le bilan sera présenté dans deux ans. Nul ne changera le passé, le présent ne semble guère satisfaire, c'est le moment de préparer l'avenir.

 La solution SARKOZY a montré ses limites, dépassant même les bornes. C'est la faute d'une fiscalité d'une brutalité sans précédent. Et la fiscalité il connaît , lui qui ministre des finances, met un coup de gomme sur des redressements fiscaux à la demande "amis" des redevables, laissant la charge à tous les autres. Il n'est pas du genre à permettre le licenciement de plus de 800 salariés d'un groupe automobile pour offrir un parachute doré indécent au responsable du désastre (300.000 € par an à peine pour le lion). C'est le parti qu'il va fonder et dont il est déjà président autoproclamé qui va faire avancer la République au bord du précipice. D'où le besoin du parachute quand d'autres illustres chevronnés préfèrent le char à putes.

AU PLAN RÉGIONAL ET DÉPARTEMENTAL:

Le découpage 'imbécile" de notre Région n'intéresse personne. Seule la répartition des postes compte. 

C'est un politologue apolitique  qui représentera la droite avec l'appui de l'UDI bagnérais, désavoué par son pendant tarbais. Ce dernier a certes plébiscité le PRG PÉLIEU au département  contre une présidence empoisonnée de commission alors que le premier avait fait  encore mieux en ne présentant pas d'alternative sur son canton, déclenchant la colère légitime de Gérard TRÉMÈGE qui ne dénigre pas l'ambition mais défend la patience, le respect des procédures, des électeurs et de ses pairs. Le plat de lentilles que convoite l'héritier bagnérais est sans doute celui d'Esaü (Genèse, 25,29-34), homme des champs, jumeau de Jacob le méditatif auquel il vendit son droit d'aînesse contre du pain et du bouillon de lentilles. Le jeunisme est à la mode et depuis la fin du Service National, nul besoin de faire ses "classes" et faire le "parcours du combattant".

Mais à commencer trop jeunes, né(e)s  "NiKE" au pieds et "Rolex" au poignet on fini "cons battus." 

 Pour le front de gauche, Marie Pierre Vieu, (dont le caneton reconnaît une sincérité certaine sans comprendre ce qu'elle fait dans ce cloaque) elle préfère sa fidélité à Tarbes et au Grand Tarbes. Nul doute que le grand schtroumf rouge d'Azereix et son épouse seront "volontaires" pour défendre leurs convictions, foncièrement de gauche, à la Région.

Pour certains ils prônent l'union sacrée au premier tour contre l'épouvantail Louis ALIOT  sans avouer qu'il sont en manque de candidats, faute d'adhérents. ils en sont verts.

Ce n'est bien sûr pas le cas du P.R.G. La majorité des "adhérents" sont en Midi-Pyrénées et surtout en Hautes Pyrénées. Beaucoup sont "libres" de mandats et 100% disponibles. Ils sont d'ailleurs les seuls à soutenir le gouvernement selon Mme DUBIÉ même s'ils justifient leurs carences par les baisses des participations de l'État. Seule concession qu'ils ne feront pas, c'est d'être à jour de leur cotisation et titulaires de leur carte d'adhérent. Jean-Michel BAYLET, adepte de saines lectures n'ignorera pas les conseils avertis du caneton et  mettra sa tête sur le billot.

Les seuls que l'on connaît, ce sont les futurs "Béziers"

Dans cette ville, Robert Ménard élu démocratiquement est accusé de "fichage" quand les canetons se disent "flickés". La loi c'est la loi, sauf quand la loi ne s'applique pas. Ficher les "français de l'étranger" pour établir une liste électorales ou des "européens" non français pour les autoriser à voter aux seules élections municipales serait aussi illégal. L'évêque qui disposerait d'un fichier excluant les musulmans doit-il être crucifié ?

"TUEZ LES TOUS, DIEU RECONNAÎTRA LES SIENS "  Cette formule lapidaire est censée avoir été prononcée en 1209 par le légat du Pape Innocent III, abbé de CITEAUX, Arnaud ALMARIC lors de la prise de ... BÉZIERS . 

Sitôt dit... Sitôt fait. 25.000 morts. Pas très catholique tout cela. 

AU PLAN LOCAL ET CANTONNAL:

Nouvelles gardes à vues à TARBES et mises en examens. Il serait peut-être plus simple de mettre tous les chefs d'Entreprises bigourdans en prison puis de les relâcher au compte gouttes. Il faudrait aussi regarder quelles entreprises travaillaient pour la ville "avant" et pourquoi pas, s'intéresser à d'autres Communes ou intercommunalités. On aurait sans doute des surprises... On risque bien d'en avoir d'ailleurs... pour peu que l'on puisse accéder légalement aux documents demandés et obtenir des réponses aux courriers...

Pour ne pas nous quitter sur des choses qui fâchent, nous terminerons par une bonne nouvelle , mais qui est hélas bonne pour nos voisins de PAU. Tandis que le Président PRG du département "conseillait' à la candidate élue sur le Canton d'Ossun (Catherine VILLEGAS) de mieux étudier ses dossiers, voilà que les faits lui donnent "tristement" raison. L'avion électrique d'Airbus conçu par DAHER SOCATA s'en va "crécher" à PAU excluant tous les partenaires de PYRÉNIA, Région, Département, Grand Tarbes et C.C.C.O.

C'est le moment de reparler d'un grand partenariat Bigorre-Béarn et Aragon, comme si la Région voisine sera disposée à financer la notre.

Ce n'est pas faute d'avoir une région qui n'est pas de la couleur politique du gouvernement, de l'Assemblée, du Sénat, de la région, du département  des cantons et des communes.

L'indécrottable image de "gauchos" fait que quand le gouvernement est de droite il ne fait rien pour une région réputée imprenable et quand il est de gauche il ne fait rien non plus pour cette région acquise.

Plus fort encore, quand Jean GLAVANY avait une "notoriété" nationale, il était localement battu et même sort pour Gérard TRÉMÈGE quand la droite gouvernait.

La C.C.C.O. pourra toujours modifier une nouvelle fois ses compétences et y ajouter l'agriculture sur les hectares prévus pour PYRÉNIA. Comme Brassens avait "vertement" répondu à un "journaliste": "Faîtes un autre métier jeune homme, l'agriculture manque de bras"... Et l'avionique ? ça vole bas ?