canetoncouleurs


LES CANETONS VONT EN VOIR  DE TOUTES LES COULEURS...

- À LA RÉGION

- AU DÉPARTEMENT

- À LA C.C.C.O.

LA RÉGION MIDI-PYRÉNÉES-LANGUEDOC-ROUSSILLON.

Ça y est, l'État prépare la réforme territoriale qui fera passer nos régions de 22 à 13 au premier juillet 2016. Nous aurons voté en décembre pour désigner nos représentants.

L'administration territoriale devra s'adapter à la nouvelle carte. pour cela SEPT préfets "préfigurateurs" ont été nommés. Ce sont les actuels préfets des régions: Alsace, Aquitaine, Bourgogne, Haute-Normandie, Midi-Pyrénées, Nord pas de calais, Rhône-Alpes.

Ils ont entre autre charge celle d'élaborer l'organisation régionale future, fonctionnelle et géographique. Les projets seront "bouclés fin juin pour une décision en juillet 2015.

Et oui, c'est toujours pendant que la France "VACANCE" que se prennent les décisions annoncées à "la rentrée". Quoi qu'il en soit si vous devez un mot à dire, ce n'est pas parce qu'on ne vous le demande pas qu'il ne faut pas le faire. On peut légitimement se demander ce qu'il en sera au niveau de la réorganisation des zones des vacances scolaires qui influenceront les destinations des "vacanciers", mais aussi de l'organisation de la Justice. La justice Administrative des Hautes-Pyrénées sera t-elle toujours rendue à PAU et à BORDEAUX, sans rapport avec le redécoupage régional ? Où serait la logique ?

Elle aurait sans doute été de regrouper Midi-Pyrénées avec l'Aquitaine, mais on ne nous a rien demandé et les élus locaux n'ont pas cherché à éclairer nos chandelles. Tant qu'on ne touche pas à leurs nombre et à leurs postes, le reste, ce n'est pas leur problème.

Voila comment nous supporterons de nouvelles "inepties".

LE DÉPARTEMENT DES HAUTES-PYRÉNÉES.

A peine "décalés" des décisions nationales nos élus semblent ignorer le dessin de notre future région pour nous promettre de grandes réalisations avec l'ARAGON et LES PYRÉNÉES ATLANTIQUES.

Les départementales sont passées et au lieu de s'activer pour préparer une région cohérente, ils évitent soigneusement le sujet.

Les cinq commissions voulues par le président PÉLIEU sont "composées" et "baptisées."

- Solidarités sociales

- Solidarités territoriales, projet de territoire et développement durable

- Infrastructures départementales, mobilité

- éducation, culture, jeunesse, sport et vie associative

- finances, ressources humaines et moyens généraux (l'idée de la de la nommer "moyens généreux" aurait été abandonnée, faute de...moyens.)

(comme prévu, cette dernière sera présidée par un membre de l'opposition", Gilles CRASPAY,) 

Cette commission aurait aussi pu se nommer " Solidarité financière, humaine et d'économie des moyens. C'est le triste avenir que lui pressent le caneton, commission des "sacrifices à prévoir". (financiers mais surtout humains.) C'est donc cela la générosité ?

Enfin le rapprochement des deux aéroports Tarbais et Palois est moins avancé que ce qui était  prévu, ou ... moins prévu que ce qui était avancé. Encore une affaire de cruche à moitié vide ou à moitié pleine ...

Heureusement il reste l'ARAGON et le poète qui a...toujours raison, contre ceux qui parlent d'arrêt-au- port.

On apprend aussi par ailleurs que les réunions concernant l'accessibilité des handicapés aux commerces et services avancent bien. Petit bémol, pour l'instant les handicapés n'y sont pas conviés (puisque l'accessibilité n'est pas possible pour eux), mais il seront conviés pour la "photo finish". C'est toujours bien un fauteuil roulant à côté d'une voiture de fonction, alors que le cumul des deux c'est impossible. Souvenez-vous de l'expérience du ministre handicapé. A peine installé dans son fauteuil et sa voiture "livrée", il n'a pas pu s'empêcher de "taper dans la caisse".

La journée est aussi celle de l''anniversaire du droit de vote des femmes, mais c'est sans intérêt: trop loin des départementales et trop loin des régionales aussi et puis la parité c'est plus l'urgence. C'est un truc à vous faire élire des femmes une au nord, une autre au sud, pendant que les hommes regardent le foot à la télé devant un pack de bières.

Déjà que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, que dire de l'excès des femmes...   

CÔTÉ C.C.C.O. C'EST LE RENOUVEAU.

Une unanimité quasi retrouvée autour d'un Président disponible, un directeur général des Services qui supervise au plus près les personnels sous "SA" responsabilité, ambassadrice du tri comprise. Accueil chaleureux et respectueux UN VRAI SERVICE, en résumé.

Didier BARBOLIVIEN a déclaré ne pas se sentir obligé d'être vu dans tous les restaurants chics de la capitale, ni d'aller sur canal plus. Il ne renie pas ses origine modestes et préfère payer sa "femme de ménage" qu'exploiter une "technicienne de surface". Il ajoute aussi que Marine LE PEN est de droite et pas d' extrême droite qui relève des néo-nazis. Tout cela dit par un "homme de méninges."

Le  CANeTON aurait bien aimé avoir un papa poule lui aussi, mais ce n'était génétiquement pas possible. Il doit se contenter de barboter dans le canton à la rencontre de "vrais paysans" qui lui racontent des histoires...de paysans...

La dernière en date, André et Joseph se rencontrent  dans les champs. André est socialiste notoire et Joseph lui demande en quoi cela consiste. C'est simple, c'est "le partage équitable" Tu vois tu as deux ânes et moi un seul. Tu m'en donne un et c'est un partage "équitable". Joseph en parle à sa femme qui trouve que finalement c'est pas si bête puisque André a deux vaches et eux aucune. Et notre brave Joseph de vouloir troquer un de ses ânes contre une vache d'André. Le partage serait équitable et chacun aurait une vache et un âne. C'est là qu'André précise à Joseph: Mais non, t'as pas bien compris: "le socialisme, ça marche, mais qu'avec les ânes...

De quoi faire tourner le caneton en bourricot...