L'ABEILLE ET LA GUÊPE  (d'Alphonse Baudet ?)


Vous connaissez les ballades en prose, LES LETTRES DE MON MOULIN d'Alphonse DAUDET: la mort du dauphin et le sous-préfet aux champs. Relisez-les et cherchez quelques similitudes avec les départementales du canton d'Ossun.

Le DAUPHIN est mort "politiquement". Malgré ses plus beaux habits, son pourpoint d'hermine blanche et ses escarpins de velours, il n'en sera pas plus brave pour les anges et comprendra enfin qu'être Dauphin, ce n'est rien du tout.

Le sous-préfet aux champs ne terminera jamais son discours et enverra les administrés au diable, et la Muse des comices agricoles n'a plus qu'à se voiler la face.

L'allergie au "bouleau" est un fléau de Printemps. Celle au "boulot" l'est tout le temps...


Alphonse Baudet (alias le Caneton) se ballade aussi. Il a visité un site internet dont l'auteure suggère de supprimer les Sous-Préfectures poussiéreuses pour réaliser des économies et d'utiliser les bâtiments pour loger des SDF ou d'autres nécessiteux. Elle argumente en constatant que les décisions sont prises dans les Préfectures des Départements et des Régions. C' est vrai que les moyens actuels de communication et de déplacements rendent ces structures aussi archaïques qu'elles sont coûteuses.

Mais l'abeille et la guêpe dans tout cela ?

La première est besogneuse, quitte la ruche pour aller dans les champs faire sa récolte et ramener au logis le fruit de son "butinage". Elle satisfait les canetons mais dérange quelques roitelets en perturbant leur tranquillité. Le caneton n'en connaît rien puisque nul n'est "prophète" en son pays.

La seconde à rejoint la Bigorre, et Tarbes (connue par l'école de sabre fondée par le maître d'armes GUENA). Elle n'est pas venue pour décorer le paysage ni mettre un coup d'épée dans l'eau. Qui s'y frotte se pique à son fleuret moucheté.

A fort BOYARD le père FOURAS vous demanderait de les identifier...

DES CHIFFRES ET DES LETTRES POUR SE DISTRAIRE UN PEU


TIRAGE DES LETTRES:

N. C. O. L. O. R. E. C.T. A. L. E.S. N. S.


Alain-Michel :   sept lettres    : CANTONS

Robert-Georges: neuf lettres : ELECTORAL


CANETON: Plus dur à trouver, il y avait ONZE lettres: LES CANETONS et même DOUZE: COLORECTALES


TIRAGE DES CHIFFRES: 

13 . 9. 52 . 10 . 8. 2 . 53 . 49 . 1 . CHIFFRE A TROUVER: 2 766


Alain-Michel:

52 fois 49 = 2 548

13 fois 8 = 104

2548 + 104 = 2 652  

2 652 + 9 = 2 661


Robert-Georges: "Le compte est bon."

13 fois 8 = 104

49 fois 52 = 2 548

104 + 2 548 = 2 652  

53 fois 2 = 106 - 1 = 105

2652 + 105 = 2766


CANETON: Il y avait plus simple: 52 fois 53 = 2756 + 10 = 2.766