MAMIES GATEAUX, PAPIS GATEUX

Au niveau Départemental, il n'y en a heureusement pas. On le saurait. Le Grand Tarbes est dirigé par un jeune plein d'avenir ou au moins d'avenir "plein de promesses". Manaudou doit se méfier pour les prochains jeux olympiques, surtout dans la catégorie "Brasse coulée". Pour le reste de l'Assemblée elle est essentiellement composée de jeunes travailleurs.

C'est au niveau supérieur que se situe le problème. Bernadette "soigne" régulièrement son tendre et doux. "Jacques, les toilettes c'est la porte d'à côté, descendez tout de suite de l'évier."

Papi LE PEN fait de la résistance: Histoire de statuts et de statues. Hervé MORIN déclare à Jean-Jacques BOURDIN qu'il faudrait caser Jean-Marie au musée Grévin tandis que les statuts du FN ne permettraient pas de le destituer de son poste de président d'Horreur. Quand certains "massacrent des statues" qui sont un patrimoine inestimable, d'autres ne pourraient-ils pas simplement "modifier des statuts" pour régler un problème évident car ce parti s'efforce de faire du ménage en interne. Allez, montrez-nous l'exemple que tout le monde réclame, sauf à mépriser encore ceux qui font encore l'effort de se rendre aux urnes, sans grande conviction, en se disant que comme il y en aura un de toute façon, il faut éliminer le plus malhonnête.

Pour ce qui est de la candidature du grand-père aux régionales en Provence Alpes Côte d'Azur, il faudra bien reconnaître qu'il n'est PACA...pable. Il faut attendre un meilleur "HOSPICE". MARION(s) nous et MARRONS nous.

NOUVELLES DU CANTON D'OSSUN

La période "électorale" est passée. Les conseils municipaux se réunissent pour examiner les comptes administratifs de l'exercice précédent, faire le point sur la dette, voter le budget primitif pour l'exercice à venir et fixer les taux d'imposition pour 2015. (Du pain sur la planche...)

A BÉNAC, "feue" la Pastourelle doit ressusciter en 2016. Ce n'est pas si loin pour établir un projet cohérent qui profitera aux communes du Marquisat, mais bien au delà. C'est toujours préférable à un projet électoraliste de circonstance, lancé à la sauvette et  qui s'avère un fiasco dans le temps. Il faut savoir dit-on "donner du temps au temps. Voilà un bel exemple d'un projet local, mûri et qui ne peut qu'être encouragé et soutenu par toutes et tous. Redonner vie à un espace qui existait et fait défaut est plus prudent que multiplier des structures dont on ne sait rien ou presque. Il est vrai qu'avec le grand communicant de la CCCO on est bien renseigné. Il s'y passe sans doute beaucoup de choses, mais qui doivent relever du "Secret Défense". Même les délibérations pourtant publiques et communicables sont sous haute surveillance.

Si en plus le projet de BÉNAC peut bénéficier des dotations de la DETR qui sont en augmentation de 30% comme l'a affirmé notre députée, ce serait bête de s'en priver.

Priorité reste aux travaux de la toiture de l'Église. Cela paraît une bonne chose. L'entretien de l'existant permet de se prémunir de dégâts qui entraînent des travaux pharaoniques.

 En plus avec toutes les cloches qui viennent de rentrer de Rome, on pourra pas toutes les "recycler" ni les mettre au Bécut qui va fermer, sauf pour les matières inertes, ce qui n'est bien sur pas le cas des déchets auxquels pense le caneton. 

LE VOTE "PÉLIEU"... NE FAIT PAS QUE DES HEUREUX

La présidence du Département étant largement acquise par celui qui présidait l'ex conseil général, nombreux ne comprennent pas le ralliement de ses opposants qui ont fait campagne contre.

Sur le site "plutôt agressif":  les nouvelles potagères, L'U.D.I. y est présentée comme l'Union Des Imbéciles et son président surnommé "Gilou la Craspouille". Mais le site paraît plutôt Tarbo-Tarbais. Son auteur s'il le souhaite peut apporter des précisions au caneton d'ossun. Où est le mal, si ce sont des Imbéciles heureux ?

Le ralliement surprenant dont on semble nous dire qu'il serait la contrepartie d'une présidence de la commission des finances, avec tous les dangers qu'elle cache et pourrait se révéler "toxique" cacherait-il autre chose ? Le mystère reste obscur. Toute précision ou information sur le sujet serait bienvenue, tant pour les "candidats malheureux" que pour "les électeurs".

 Pour se limiter au canton d'OSSUN, c'est aussi beaucoup de " On dit...", mais "On" est un con. Le message qui semble avoir été retenu serait "TOUT SAUF RICAUD".

C'est bien l'avis des canetons qui le surnomment (CUMULE A TORT). Mais son message était voter RICAUD, c'est  VOTER PÉLIEU. C'est là que le bât blesse puisque ne pas voter RICAUD, c'était AUSSI voter PÉLIEU. Là encore le Caneton vous avoue ne pas connaître la solution de l'énigme, mais attend des informations, des réactions et des explications. En toute sincérité, il s'avoue incapable de répondre aux demandes formulées.

AGRICULTURE: PLUS QUE 101 COMMUNES VULNÉRABLES

L'obscurantisme est total. Quel est le message ? Faut-il un décodeur spécial ?

La photo est réussie mais le lien avec l'article n'est pas évident et celui ci semble destiné à quelques "initiés".

Une usine de méthanisation de Trie, portée par la S.A.S. Agrogaz, présidée par Michel DOBOSC, secrétaire général de la FDSEA. Les agriculteurs qui n'apprécient guère l'opposition de la population opposée à cette usine qui fonctionnera avec les effluents que les agriculteurs ne pourront plus répandre. Concernant l'eau cela n'est pas clair non plus. Du côté de la FDSEA et des JA il y a un refus de tout contrôle de l'administration concernant la PAC et les zones vulnérables.

Le caneton avoue là aussi ne pas tout comprendre. S'agissait-il de nous présenter le Bottin du WHO'S WHO agricole?.  Pour l'instant il ne peut que répondre à la dernière phrase et rassurer les agriculteurs. LEUR SOUHAIT SERA EXHAUSÉ ET 2015 SERA BIEN UNE ANNÉE DE TRANSITION. Il peut même donner une information vérifiée: 2015 sera l'année de transition entre 2014...et ...2016.