JEUDI 26 Mars 2015: REVUE DE PRESSE et PRESSE REVUE ...

Le caneton vous avait prévenus. FAVARO-RICAUD présentent aujourd'hui, pris de court par le quatuor de la Société Civile, leurs remerciements aux nombreux électeurs qui les ont placés en tête lors du premier tour des départementales du 22 mars 2015.

C'est aussi l'occasion de dire "Non à la fermeture d'une classe à OSSUN" qui ne tient pas compte des hausses d'effectifs sur les trois ans à venir. Le Président de la C.C.C.O. Michel RICAUD s'est même déplacé depuis...AZEREIX et la conseillère municipale d'OSSUN, Émilie FAVARO, également membre de la CCCO ( ndc: note du caneton), candidats aux élections Départementales, sont venus apporter leur soutien...

Même article sur la Presse concurrente (on dirait un "copié-collé")

Le caneton est étonné de ne pas voir les candidats sur les photos. Pour ce qui est du "copié-collé" ce n'est pas le genre du maire, président et futur conseiller départemental, minimum. Son programme municipal de 2008 était le fruit d'une longue réflexion collective. Toute ressemblance avec un programme adverse paru avant n'aurait relevé que d'une pure coïncidence. Les électeurs ne sont pas dupes et savent faire la différence entre un stère de bois et une boîte d'allumettes. La deuxième allume le feu mais c'est avec le premier que l'on se chauffe.

La banderole protestante est en place depuis longtemps, mais en parler lors des réunions aurait été superflu et puis le pouvoir départemental en place est PRG. Les électeurs auraient pu faire un amalgame dérangeant.

Mais maintenant, c'est du sérieux. Où va t-on scolariser les enfants qui sortiront de la future crèche qui sera construite à la C.C.C.O. ?

Remercions plutôt le Président actuel du conseil Général et futur du Conseil Départemental pour sa réactivité lors des inondations de 2013. MOÏSE n'a pas été sauvé des eaux par hasard.

Revenons à la presse du jour en nous tournant vers un titre trop peu connu, le petit journal. Le caneton l'aime bien pour sa neutralité, et il est habilité à la publication des annonces légales et judiciaires. (bon à savoir.)

Le Conseil Général est sur le terrain deux semaines après l'éboulement de la route départementale après les intempéries de Gazost.

Le caneton anticipe sur les commentaires des mauvaises langues. NON, ce n'est pas MONSIEUR CATASTROPHES. C'est un peu comme ceux qui hurlent contre les réparateurs comme s'ils étaient responsables des pannes.

Dommage que la parution des listes concurrentes à celle de FAVARO-RICAUD intervienne après leur élimination du premier tour. Ayant été "quasiment" oubliés par d'autres leurs motivations y sont bien expliquées. Pour leurs électeurs, légitimement déçus, ils pourront quand même y trouver matière à se motiver pour participer au second tour en étant mieux éclairés. Participer serait aussi une manière de saluer l'engagement de ces personnes.

Au kiosque, avant le vote...