LA CCCO (Communauté de Communes du CANTON) et son PRÉSIDENT, COMME SI VOUS Y ÉTIEZ:

Pour la majorité d'entre vous, pas de problème. Vous la connaissez et y passez devant quand vous aller travailler. Comme son Président l'a rappelé depuis qu'il est aux commandes, un tiers des emplois du Département y sont créés.

Pour chacun le jeu consiste à chercher des différences entre les deux photos:

PyrènefauxR

PyrènevraiR

Vous avez trouvez des différences ?

Mais vous avez compris que la photo de gauche est la bonne et la droite est fausse.

On le reconnaît facilement à la présence du véhicule de fonction(s) du maire, président futur conseiller général, et sans doute régional avant de remplacer HOLLANDE, dont le pédalo dérive un peu. Espérons que d'ici là les "canetons" ne se soient pas  engagés dans la marine , transformés en "matelots." et que l'hymne "La danse des canards ..." ne soit remplacé par "C'est nous, les gars de la Marine..."

AIR RICAUD ONE EST AU SOL, en bas à droite. LE PRÉSIDENT EST DÉJA AU BOULOT.

Et ce pauvre Georges ASTUGUEVIEILLE qui va rencontrer les gens...à bicyclette pendant que Catherine VILLÉGAS cherche des emplois aux gens, alors que la C.C.C.O. en pourvoit un max. Il suffisait de le savoir.

C'est comme pour les dotations de l'État. Il ne donne plus d'argent aux collectivités, quand une source proche du maire d'Ossun nous informe que la députée Jeanine DUBIÉ aurait déclaré que c'était le moment pour les maires de présenter leurs projets car les fonds disponibles dans le cadre du D.E.T.R sont en augmentation de de 30%.

Il se serait aussi dit que les clubs de rugby sont trop nombreux et qu'il faudrait regrouper tout cela dans une grande structure.

Là, le caneton n'est pas de l'avis du PRG. Un club qui a perdu ses racines et son nom LE STADO, devenu TPR, est déjà à la peine.

Et puis les petits clubs c'est justement le contraire. C'est permettre à tous ou presque de pratiquer un sport, quel qu'il soit, sans être obligatoirement destiné à rejoindre l'élite. C'est aussi la facilité pour les supporters de se retrouver et partager sans avoir à se rendre au Stade de France. C'est cela la proximité, la convivialité et peut-être aussi la modestie.

N'est pas Philippe DINTRANS qui veut. Coin-Coin mon ami. Ravi de te retrouver au pays. Par contre, évite le caneton aux olives, l'agneau de BARÈGES c'est très bon, sinon je te pince les fesses avec mon petit bec.