LA CRISE FRAPPE: LES IMPÔTS AUGMENTENT, LES INDEMNITÉS AUSSI:


Les "SUBSIDES du maire d'AZEREIX

Les indemnités des membres du bureau de la CCCO. De 2008 année de crise à la reprise de 2014. Les montants et la synthèse. 

Le "Pour-Boire" des Conseillers Départementaux

RICAUD: La place est bonne

Les subsides de la municipalité d'Azereix:

"Vous le savez déjà, mais si vous le saviez pas, maintenant vous le saurez"

La démographie à AZEREIX a "explosé". Pour les municipales de 2014, c'est la population "recensée" en 2011 qui était retenue pour définir les règles. Le comptage est aussi facile que celui des canards. Tu comptes les pattes et tu divises par deux. Résultat: 1017 habitants. La loi tombe à pic: le seuil pour passer au scrutin de liste est ramené à 1000 habitants et du coup les indemnités peuvent augmenter aussi, les mêmes que pour les communes jusqu'à 3499 habitants). C'est que 17 habitants de plus, c'est pas rien. Ca laisse même pas le temps de faire des photocopies aux administrés, et en plus il faudrait ouvrir une "recette" spéciale. Il vaut mieux laisser tomber et s'occuper de ses propres recettes, pudiquement nommées: indemnités. Le calcul est complexe mais seul le résultat est intéressant. (x % de l'indice 1015 de la fonction publique pondérée par le nombre d'habitants + d'autres "subtilités" de l'article L2123-23-1 du Code Général des Collectivités Territoriales, CGCT).

Éviter une seconde liste n'est pas compliqué. Quand il y en a une, elle prend une "rouste" saluée par la presse PRG. De quoi encourager les candidatures: "Non, va, pas cette fois, plutôt la prochaine" Sauf que pour être maire il ne suffit pas de le clamer dans les salles de fêtes: Il faut être élu et pour cela il faut être candidat.

Pour neutraliser des opposants potentiels dont la famille est nombreuse, il faut leur promettre des places dans des commissions. C'est honorant et en plus c'est même pas obligatoire de se réunir.

Oui, d'accord caneton, mais t'es gavant à la fin. C'est les chiffres qui nous intéressent...

Pour le Maire ce sera :1 255 € par mois (dans le cas présent cela s'ajoute à la retraite agricole méritée celle là, et des jetons d'administrateur d'organismes agricoles)

Pour les quatre adjoints ce sera 342,13 € chacun. Expérience où pas, c'est le tarif. Ca vaudrait presque le coup de changer d'âne comme le font les mouches et de bien débuter dans l'engagement public.

Ce vote a été acquis à l'UNANIMITÉ. Dommage que la délibération pourtant obligatoire ne comprenne pas le tableau annexe obligatoire de ces indemnités. Il doit être resté à la Préfecture, au contrôle de légalité.

C'est comme au rugby, sur les quinze ça commence devant: C'est le cinq de devant qui fait le plus gros. De quoi emballer le maire, capitaine du quinze et supporter de la première heure dans la Presse de ce qu'il appelait "le microcosme" du rugby.

Mais il faut vivre avec son temps et savoir se convertir au rugby, comme en politique. Et ce stade, il faudra penser à le baptiser: Donnez vôtre avis. Le Caneton  verrait bien Stade Michel RICAUD (SMR). Ca rappellerait Supporter du Mouvement Radical. Après tout, il n'a pas fondé le club et s'est là aussi passionné un peu tardivement, après le gain du Bouclier, mais il était déjà maire lors de sa création et a permis de donner la parcelle de Landes Communales où est implanté le terrain. Les équipements, tribunes et vestiaires ont été construits par les bénévoles. Comme la salle des fêtes, mais c'était du temps de l'ancien maire PS Joseph BAYLE qui n'a pas résisté à la "division orchestrée" par le libérateur des consciences en...1977 déjà. Ceux nés en 1962 (18 ans en 1977) n'ont eu que ce recordman. 

Les indemnités des membres de la C.C.C.O.

On vous a toujours parlé d'UNANIMITÉ: Le CANeTON s'inscrit en faux. Il a pu obtenir d'un électeur "coriace" et "entêté" la délibération et son tableau annexe.  Ces documents communicables de plein droit puisque publics sont donc ci-dessous:  Vous y trouverez la composition du bureau et les indemnités en 2008, puis la composition du bureau et les indemnités en 2014.

N'oubliez pas que la CCCO n'a pas changé et compte toujours les 17 mêmes communes. L'explication et le sens du vote ne sont pas précisés, alors que c'est obligatoire pour un vote à mains levées. Interrogez vos élus. Ils étaient présents et votants. Ils doivent s'en souvenir où alors il faut les mettre à la retraite.





C.C.C.O. 2008

ccco2008-1

ccco2008-2

ccco2008-3

ccco2008-4





CCCO 2014

ccco2014-1

ccco2014-2

ccco2014-3

ccco2014-4

Pour synthétiser, sans vous obliger à faire de longs calculs:

Le canton n'à pas été modifié.

En 2008 la CCCO comptait 5 postes indemnisés pour un total de 2697,05 € par mois.

En 2014 pour répondre à la crise le Président RICAUD porte à 7 le nombre de postes indemnisés pour un montant de 4219.64 € par mois, soit une augmentation de 56,45 %, dont 53,78% pour le seul président.

Le pour-boire d'un conseiller Départemental des Hautes Pyrénées


Compte tenu de la population du département (moins de 250 000 habitants chaque conseiller départemental touchera 1 520,59 € par mois et 1 672,65 € s'il est membre de la commission permanente.

Pour le Président c'est 5 512 € par mois 

RICAUD: LA PLACE EST BONNE.

2008:

mairie:        1.159.79 €

CCCO:           673,42 €

TOTAL:       1.833,21 €

2014:

mairie:          1.255,00 €

CCCO:          1.558,60 €

TOTAL:         2.813,60 €   

2015:

mairie:           1.255,00 €

CCCO:            1.558,60 €

Département: 1.520.59 €

TOTAL:           4.334.19 €

SANS PARLER D'UNE VICTOIRE AUX DÉPARTEMENTALES L'AUGMENTATION DES SEULES INDEMNITÉS EST DE : 53,48%.

Les autre "jetons" représentation ne sont pas communiqués.

Ils s'ajoutent aux autres montants et à la retraite.

En votant DÈS ce dimanche FAVARO-RICAUD vous l'aiderez à franchir cette crise qui le frappe de plein fouet et pourrez porter son augmentation à

136,43 % au seul titre des indemnités payées sur vos impôts

Faute de temps le caneton ne fera pas le calcul pour le département et se cantonne à votre bienfaiteur qui se sacrifie comme cela pour vous depuis 1977. (le calcul sera fait sur un prochain site réservé à notre TRÈS CHÈRE commune.)

Et n'allez pas vous plaindre bande de nantis qui avez eu des augmentations de vos salaires, vos retraites vos pensions et autres.

Par votre vote vous avez le pouvoir de dire OUI à 136,43 % de plus.