BINÔME N°6: Florence De ANTONI, Christian LABORDE

remplaçants: Maria de LURDES MONTEIRO, Stéphane CAZAJOUS

liste ALTERNATIVE DIV

Couleur locale puisque les candidats sont du Canton. JUILLAN pour Florence de ANTONI , enseignante et directrice d'école .Elle avait été élue à JUILLAN sur une liste d'opposition et a donc une expérience dans le domaine. Ses convictions et son engagement ne sont pas artificiels. Dès la campagne lancée elle a perdu sa maman brusquement et le Caneton a été informé d'une altercation entre Robert VIGNES et un ami de la dame, sous le porche même de l'Église avant l'arrivée du convoi. La réponse de ce dernier serait bienvenue.

Christian LABORDE est retraité de la Socata, maire de Louey mais le Caneton s'intérroge sur ses convictions réelles, puisqu'il a accepté un poste de Vice Président de la CCCO, a voté comme les autres pour RICAUD à la Présidence, mais le vote des augmentations d'indemnités du Président n' a été obtenu que par 12 voix sur 27 ce qui a été caché et il est  impossible au caneton de savoir qui a voté pour alors que le vote était à mains levées (Voir le détail dans la page des indemnités). En 2008, il s'était abstenu. En analysant les membres du bureau en 2015, leur village d'appartenance, et les Vices Présidences "attribuées" le caneton a bien son idée, mais aucune certitude. En cas d'élection quel Président choisiront-ils ?

Les suppléants sont Maria de Lurdes  MONTERO, secrétaire juridique et Ossunoise et Stéphane CAZAJOUS est architecte et est Juillanais.

Ils font une bonne analyse concernant la bretelle de Juillan et les difficultés des commerçants qui ont investi pour voir leurs efforts ruinés.

Idem pour la décharge du Bécut à Bénac qui va justement fermer maintenant en même temps que la bretelle va réouvrir. Les explications plus que vaseuses du pouvoir en place PRG n'inspire guère confiance.

Bon point concernant la transmission sans délais des informations.

Mais le caneton s' interroge à nouveau sur l'information du passé. Celui est connu et soigneusement caché ? Pourquoi et pour QUI?

Ils proposent la fin du cumul des mandats et promettent de faire don de 50% de leur indemnités à des associations. La proposition est généreuse, mais pose encore le problème du cumul par le Maire de LOUEY de ses indemnités de maire (Sont telles connues des administrés et accessibles sur le site de la Mairie), de vice président de la CCCO et de conseiller départemental s'il le devenait ?

Une réponse partielle est donnée par le caneton sur celles de la CCCO.

Ils n'ont pas la chance avec eux puisque les événements n'ont pas permis une campagne de terrain et leur profession de foi n'a pas pu vous être transmise par la commission de propagande bien qu'éditée.

Si les candidats peuvent la transmettre au caneton en pièce jointe en couleurs et au format pdf, avec les réponses aux demandes précédentes, elle sera mise en ligne dans un souci d'équilibre.

Rappelons nous de la Fable de LA FONTAINE (encore lui) : "Le Lièvre et la tortue".


LA CIRCULAIRE

Plus économe, ça devient difficile sauf à ne pas communiquer du tout. Ce serait irrespectueux aussi pour les électeurs.

Le titre décline le but avoué clairement: Changer

Mais ALTERNATIVE est plus précis.

Le changement aura forcément lieu puisque le sortant s'est mis hors course volontairement. Ce que peux savent faire. Cela ne peut être contesté. De là à "désigner" son  successeur, ça marche rarement, faute de préparation sérieuse où de distribution de "sucettes". Et puis c'est plus compliqué les "anciens" d'AZEREIX racontent que l'instituteur qu'ils avaient répondait aux parents qui lui reprochaient les mauvais résultats de leur "rejeton": "D'accord, mais vous savez, d'un âne je ne ferai jamais un cheval de course".

Changer dans la continuité, c'est ne rien changer.

Choisir une autre Alternative, c'est comme la circulation alternée. Un coup un, un coup l'autre.

AlternativeR