BINÔME NUMÉR0 2: Frédéric CIEUTAT, MONIQUE ESTAUN

Remplaçants              Jean KERKOVE, Monique LICKEL


UMP- UDI (Entente Républicaine)

Frédéric CIEUTAT défendait les couleurs U.M.P. lors des précédentes cantonales. Cette première expérience fût malheureuse puisqu'il arrivât deuxième, talonné par le Front National. Il reste fidèle à ses convictions et garde son étiquette et son honneur lors de ces élections de 2015. Peut-être trop jeune avant, et manquant de soutien, il s'en était bien sorti dans le contexte d'alors. Et puis trop jeune, ça ne va pas et ensuite on est trop vieux...

L'âge idéal, c'est celui du CANeTON.

Conseiller municipal de LANNE, son maire qui s'était présenté lors de précédentes élections cantonales n'est pas son meilleur soutien. Son maintien pour une triangulaire (Contre l'UDF, Jean-Marc FONTAN, ancien maire d'ORINCLES) avait favorisé la réélection de Robert VIGNES et du PRG en 2004. Les élus de sa liste aux municipales jugés trop à "droite" semble t-il ne sont ni adjoints, ni membres suppléants à la CCCO. Sa commune vote traditionnellement à Gauche.

Dans un article non signé par le journaliste local, il avait annoncé sa candidature et son programme, sans renier son lien politique. Déjà, seul et contre tous, il dénonçait la double fonction du président de l'ex Pyrène Aéropole qui cumulait celle de Conseiller Général. Il appelait de ses vœux un "OUI au GRAND TARBES". Ce fût un non. Il n'y a que la presse, encore elle, qui publie les articles du CANTON d'OSSUN dans la rubrique Grand Tarbes. C'est vrai que le dépotoir du Bécut est chez nous et cela mérite bien 27 élus pour s'en occuper. Et puis ces petit "bleds" du Marquisat, il faut bien qu'ils servent à quelque chose. 

La municipalité de LANNE et celle d'ORINCLES, seconds couteaux de la structure devenue C.C.C.O préfèreront-ils encore FAVARO- RICAUD au Département. alors que Jean KERCKKOVE est Ossunois ? Monique ESTAUN a des racines à AZEREIX et des ramifications dans tout le département et Monique LICKEL est Juillanaise. Mais le dernier mot reviendra aux électeurs. 

Ce que le PRG voit comme un avantage 100% PRG, 100% Communautaire pourrait bien être rejeté par les électeurs qui sont aptes à comprendre qu'il s'agit d'élire des élus du département et pas d'arbitrer les élections à la CCCO et faire cumuler les mandats aux élus des collecteurs de déchets et donc des indemnités qui vont avec.

Les électeurs trancheront dans l'isoloir en connaissance de cause.     

LA CIRCULAIRE DE PROPAGANDE:

Aussi sobre que les candidats, elle est financée par leurs soins. Le parti père, n'a pas de presse qui roule et n'amasse pas mousse.

Le soutien de José MARTHE, survivant de l'entente républicaine, leur est acquis , mais ensuite, c'est plus complexe et le caneton, non encarté, ne pourrait que vous  dire ce qu'il a entendu et ne pouvant pas vérifier il n'en cancanera rien.

Sans aucune intention de favoritisme  c'est le recto verso de leur circulaire qui est publié pour que vous puissiez voir les quatre candidats.

UMP1R

UMP2R